Rien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
C'est l'histoire d'un mec

Question n°1:
Quelles sont les méthodes de prévention du volcanisme ?

Réponse:
Il faut expliquer aux populations menacés ce qu'est exactement un volcan, lesdifférents dangers qu'il présente, ce qu'il faut faire ou ne pas faire en cas d'éruption. Des plans d'alerte, de secours et d'évacuation sont établis par les autorités civiles, prenant en compte lesdifférents scénarios éruptifs susceptibles de se produire. Les autorités civiles des pays touchés tentent alors de trouver les justes compromis entre les risques et les précautions inutiles. Des antennesmédicalisés spécialisés doivent également être prêtes à intervenir sur les lieux de l'éruption pour porter secours aux blessés. Des progrès significatifs ont été réalisés depuis une vingtaine d'année dansles domaine de surveillance, de la prévention et de la prévision des éruptions.
Question n°2:
Où sont situés les volcans à risques ?

Réponse:
Les volcans à risques sont situés à la limitedes plaques lithosphériques,dans les zones actives (fosses océaniques, dorsales océaniques et chaînes de montagnes). Plus particulièrement aux endroits où les plaques se frottent. (ex : Plaque de Nazcaet Plaque Sud-Américaine)

Questionn°3:
Quel est le matériel utilisé pour la prévention du volcanisme ?

Réponse:
-Des sismographes détectent de petites secousses appelés « tremors », témoins de la montée du magma*. Ces signaux seproduisent le plus souvent entre 24 et 48 heures avant une éruption, parfois quelques jours ou au contraire quelques dizaines de minutes seulement.

-Pour les volcans les plus dangereux, il fautdisposer d'un observatoire permanent où un personnel qualifié se relaie 24 heures sur 24. Un observatoire de surveillance construit à proximité des volcans à risques, s'avère l'outil idéal de suivi...
tracking img