Rimbaud , aube

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un récit lyrique :
Le schéma narratif : situation initiale : « rien ne bougeait » jusqu’à la situation finale « au réveil il était midi », la rencontre avec l’aube, la poursuite et la captureconstituent l’élément perturbateur, les péripéties et la résolution.
Les références spatio-temporelles « alors, midi, encore, première, déjà ; au font des palais, la route du bois, dans le sentier,dans l’allée, en haut de la route, au wasserfall » → indication d’un déplacement dans l’espace et indication d’une durée.
Verbes d’actions dominent et temps du passé : imparfait, passé simple etpassé composé : temps du récit.
Présence des marques de la première personne du singulier : récit d’une expérience personnelle et fantastique : récit d’un rêve comme le suggère la chute « au réveilil était midi »

Transformation du réel en un univers féerique :
Une hésitation entre rêve et réalité : l’octosyllabe initial constitue une affirmation « j’ai embrassé l’aube d’été » reprisepar « je l’ai entourée avec ses voiles amassés » mais le dernier octosyllabe casse tout la magie et oblige à un retour brutal à la réalité → le poète a vécu une expérience mystérieuse proche del’initiation.
Un univers onirique : « palais, pierreries, déesse, cime argentée » → richesse + lumière + être surnaturel ;
Un univers personnifié : la nature est présentée comme un monde vivant(personnification ) →  « haleines vives et tièdes, pierreries regardèrent, une fleur me dit son nom, wasserfall blond qui s’échevela »
Le poème appartient au recueil les Illuminations à prendre au sensde mise en lumière. Le poète apparaît comme celui qui révèle le monde aux hommes : il est celui qui chasse l’aube, qui pénètre et fait l’expérience de l’univers caché. Il apparaît tout d’abord comme« un mendiant » puis comme un enfant → passage de la première personne à la troisième personne ce qui crée une ambiguïté : soit le poète a capturé l’aube qui a donné naissance au jour, soit le...
tracking img