Rimbaud, cahiers de douai

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3014 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Poésie

Une saison en Enfer 1873
Rimbaud (1854-1891) : Il y a un certain mythe autour de Rimbaud, en effet il écrit ses premiers poèmes à 16ans !

Les Cahiers de Douai 1870 : Dans quelle mesure peut-on dire que les cahiers de Douai constituent un recueil ? (=Ensemble de contenus de même nature, regroupés dans un ouvrage)

Le nom ne vient pas de Rimbaud. Ce sont deux liasses demanuscrits différentes.
22 poèmes recopiés entre Septembre et Octobre 1870.
Rimbaud recoit en fin d'année tous les prix au collège de Charleville, il est brillant.
Son professeur de rhétorique Georges Izambard lui fait lire des oeuvres (Baudelaire … )
19 Juillet 1870 Déclaration guerre avec la Prusse.
R fugue fin Aout mais il est arrêté pour vagabondage et emprisonné le 29/8 Izambard va lelibérer et l'héberger à Douai.
Son père est absent, sa mère veut que R revienne mais R recopie d'abord les poèmes.
Pdt l'année il rencontre C. Demeny un ami d'Izambard à Douai, un éditeur. R lui confie ses poèmes sans même le rencontrer.
R refugue en Octobre il écrit « Ma Bohème », on appelle cette période le cycle bohémien il va en Belgique, revient à Douai et recopie les poèmes rédigés pendantdeuxième fugue. 25 Octobre il confie la deuxième liasse à Demeny. Demeny ne le publie pas dans sa revue. R plus tard, demande à Demeny de détruire tout, il n'aime pas regarder en arrière. 17Ans plus tard, un amateur de R retrouvera les poèmes et les publiera.
R arrête d'écrire en 75 (après trafique d'arme et commerce).

Vocabulaire :
Rimes suivies : AABB
rimes embrassées : ABBA
Rimescroisées : ABAB
Césure : milieu du vers
Alexandrin : 12 syllabes dans un vers, vers épique, qui narre.
Rimes féminines : dernière syllabe en e muet
Rimes masculines : dernière syllabe sans e muet
Quatrain : quatre vers
Métonymie : proximité (substitution)
Synecdoque : partie pour le tout
Diérèse : sériiieux on rajoute une syllabe pour avoir le bon nombre de pieds.
Synérèse : inverse dediérèse.
Rimes pauvres : 1 seul son phonème (pareil)
Rimes suffisantes : 2 rimes identiques
Rime riche : 3 sons « promenade » « limonade »
épigraphe : courte citation d'un auteur en tête d'un livre, poème ou chp pour expliciter son état d'esprit.
Isotopie : champ lexical
rejets : élément d'une phrase rejeté en début de vers suivant pr mise en valeur. Inverse : contre-rejet

types de discours: narratif, descriptif, explicatif, argumentatif
prosodie : étude du rythme et ….... ???
Enjambement : Débordement de la phrase au dela de la lg du vers.

Sonnet : poème à forme fixe deux quatrains et deux tercets ABBA ABBA CCD EDE ou EED
« Roman » 29 Septembre 1870

8 quatrains en Alexandrins, Composition cyclique :
1ere et derniere strophe se répondent, même endroit, écho avecvariantes = effet narratif
Poème à chute : a l'avant dernier paragraphe la relation prend une tournure plus concrète.

La nature propice aux sentiments1-la rencontre amoureuse à dix-sept ans

Cadre temporel : âge de R, soirs d'été // Recopié pendant la 2nde fugue de R.
Cadre spatial : cadre champêtre : libre : grands espaces, naturel, vibre avec la nature // monotone // archaîque :soumission de la fille // agréable connotations // inquiétant lorsque le père arrive

Prédispositions favorables à l'amour ! A travers ses 5 sens, le poète se laisse griser de ce joli mois de Juin, où le plaisir de l'amour l'envahi tout entier.
Stimulation des sens :
goût : bocks, limo, champagne ..
vue : lustres éclatants, tilleuls verts (couleurs très importantes pr Rimbaud)ouïe : cafés tapageurs, bruits, cavatines
toucher : doux , doux frissons, lèvres un baiser
odorat : sentent bon, parfum
2-Poème bien intégré au recueil

dans "les réparties de Nina" on notait un décalage entre l'homme lyrique (tout le poème) et la femme beaucoup plus prosaïque (3 mots en répartie "et mon bureau" ?) expliquant son échec amoureux.
3-une critique du lyrisme...
tracking img