Rimbaud le mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rimbaud. « Le Mal ».

Le contexte: la guerre franco-prussienne de 1870.
La construction du poème: un sonnet, dont les deux quatrains dénoncent la guerre,et les deux tercets s'en prennent à Dieu.Une critique des deux pouvoirs d'Etat à l'époque: pouvoir monarchique absolu et pouvoir de la religion, le second légitimant le premier.

Le scandale de la guerre:

Rimbaud dénonce sa barbarie, sacruauté:

. par un lexique évoquant la destruction: « mitraille, feu, morts.. », et marqué par des termes hyperboliques: « croulent, broie, cent milliers, tas fumant.. »
. par des images quiexpriment la violence:
personnification de la mitraille: « crachats rouges...sifflent.. » v.1.2
couleurs criardes, violentes: « écarlates ou verts » v.3
soldats évoqués par une métonymie, sur le seulplan de leur barbarie: « une folie épouvantable broie » v.5
« croulent,en masse, cent milliers d'hommes => un tas »: acteurs et victimes de la guerre perdent leur identité, et même leur humanité
. pardes sonorités: allitérations en [R] vers 1 et 3 => violence et horreur
assonances en [A] vers 1,3,5 et en [I] vers 1 et 2 => souffrance, cris..
. par un effet de durée: reprise anaphorique de« tandis que », chaque quatrain constituant une longue subordonnée (noter: le poème est constitué d'une seule phrase)
+ « tout le jour...l'infini » v.2
+ effets de rythme: enjambement du vers 1 à 2,inversion du sujet v.4, contre-rejet de « broie » v.5.

Le scandale de la guerre est accentué par l'évocation de la Nature:

Un passage plus lyrique, plus indigné, qui oppose à l'oeuvre de la Naturecelle des hommes, destructrice. Une émotion du poète exprimée par:

. l'opposition « morts / été, herbe, joie » v.7 + effet de gradation par la reprise de « dans »
. le rejet de « Nature » au v.8, etles trois exclamations v.7 et 8
. le rapprochement entre « Nature » et « saintement », et l'apostrophe « ô toi qui fis... » v.8: la nature est considérée comme la créatrice de l'humanité, comme...
tracking img