Rimbaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (906 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie De Arthur Rimbaud (1854-1891)
Poète français.Natif de Charleville, Arthur Rimbaud fut le fils d'un capitaine de l'armée et d'une fermière. Le père ne passa que très peu de temps avec safamille et finira par l'abandonner aux soins de la seule mère, une femme déterminée et ambitieuse pour ses enfants. Le jeune Rimbaud, très pieux et obéissant, était alors déjà considéré comme un enfantprodige et un élève modèle qui suscitait l'admiration de ses enseignants au collège de Charleville par sa maîtrise de toutes les matières, et notamment de la littérature. Lecteur insatiable, Rimbaudse familiarisa avec les grands auteurs français du passé et de son temps. Particulièrement doué en vers latin, il gagna ainsi le premier prix de poésie latine du concours académique de 1869 et publiapour la première fois un poème, « Les étrennes des orphelins », en 1870 dans La revue pour tous. Cette même année, il envoie « Sensation », « Ophélie » et « Credo in unam (Soleil et chair) » àThéodore de Banville pour le Parnasse contemporain, sans succès.A seize ans, Rimbaud exprime sa révolte contre le milieu dans lequel il vit et sa soif d'aventure et de liberté, dans une région frappéelourdement par la guerre franco-prussienne qui éclata cette année. Il s'enfuit à Paris, mais incapable de payer le billet de train, il fut emprisonné. Izambard, un jeune professeur de littérature que Rimbaudvoyait presque comme un père parvint à le faire libérer. Il revint à Charleville, mais pas pour longtemps. Deux  mois après, il partit en Belgique, y rencontra un jeune poète, Demeny, à qui il offritdes copies de tous les poèmes (au nombre de vingt-deux) qu'il avait écrits. Sa mère fit appel à la police pour le ramener et le punit en le privant de son argent de poche. Une nouvelle fugue d'unmois à Paris eut lieu en 1871, pendant laquelle il faillit mourir de faim. En mai 1871, il écrivit ses « Lettres du voyant » à Izambard et Demeny. Ce furent en quelque sorte son art poétique,...
tracking img