Rma watanya rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1076 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation de RMAWATANYA :

Filiale du 2ème groupe plus grand groupe privé au Maroc, FinanceCom, RMA WATANYA a pris l’engagement, depuis plus de 60 ans, de protéger les biens et les personnes contre les risques de la vie et d’accompagner les particuliers, les professionnels et les entreprises dans la réalisation de leurs projets d’avenir en toute sérénité.

Plusieurs centaines de milliersde particuliers et de professionnels et plusieurs milliers d’entreprises ont choisi les produits et bénéficient des services de RMA WATANYA avec des taux de satisfaction, régulièrement mesurés, particulièrement élevés.

La certification ISO 9001 de nos activités atteste de notre excellence opérationnelle notamment illustrée par HIFAD EXPRESS, notre service de règlement des sinistres matérielsAuto en 24 H.

Assureur leader des risques techniques -barrages, centrales thermiques, aéroports, etc.- mais également des assurances de la personne -maladie, décès, incapacité, accidents corporels, l'invalidité, la maladie, le décès etc.- RMA WATANYA s’affirme comme le premier assureur des entreprises au Maroc et entretient des partenariats avec plusieurs réseaux d’assureurs internationaux derenom : INI (International Network of Insurance), INSUROPE.

Histoire RMAWATANYA :
RMA WATANYA a hérité de deux histoires collectives, celle de la Royale Marocaine d'Assurances et celle d'Al Wataniya.
En 1949, une élite de marocains nationalistes, visionnaires, fonda la première compagnie d'assurance marocaine, la Royale Marocaine d'Assurances, qui, à force de conviction et de ténacité a su seforger un destin exceptionnel pour devenir l'une des compagnies les plus représentatives du marché marocain de l'assurance.
Le premier véritable tournant pour la Royale Marocaine d’Assurances fut pris en 1988, avec l'arrivée de Monsieur Othman Benjelloun à la tête de la compagnie. Une nouvelle dynamique fut insufflée et les années suivantes virent la croissance de la Royale Marocaine d'Assurancesfortifiée, sa rentabilité renforcée et sa notoriété améliorée.
Le second tournant fut, sans aucun doute, la participation de la Royale Marocaine d’Assurances à la privatisation de BMCE Bank dans le cadre d'un consortium de partenaires de renom. C’est ainsi qu’en décembre 1998, accompagnée des partenaires Commerzbank et UBP, la compagnie procéda au rachat des parts du GAN dans Al Wataniya etl'Alliance Africaine d'Assurances. L'absorption par Al Wataniya de l'Alliance Africaine fut décidée et prit effet opérationnellement le 1er janvier 2001.
Le 31 mars 2003, Monsieur Othman Benjelloun annonça le coup d'envoi du projet de fusion entre la Royale Marocaine d'Assurances et Al Wataniya. Ce rapprochement donna naissance le 1er janvier 2005 à RMA WATANYA, une compagnie leader du secteurmarocain des assurances.
Evolution de RMAWATNYA :
Le chiffre d'affaires a doublé
Pour le groupe RMA Watanya, l'exercice écoulé aura été marqué par une croissance soutenue de ses principaux fondamentaux. Après la concrétisation de l'opération de fusion, le nouveau groupe a pu consolider ses assises financières grâce à la mise en œuvre d'un plan commercial et technique pragmatique. «Notre crédibilités'en trouve sensiblement affermie ainsi que notre leadership dans la plupart des métiers de l'assurance», a estimé Sébastien Castro, président-directeur général.

Le premier rapport annuel publié, après la fusion des compagnies d'assurance RMA et Al Watanya, précise que le chiffre d'affaire réalisé durant le dernier exercice a atteint 2.551 MDH (million de dirhams) contre 1.224,7 MDH une annéeplus tôt.

Cette évolution est imputable à l'augmentation des placements qui sont passés à 15.472 MDH contre 6.232,8 MDH en 2003.

Quant aux produits financiers, ils ont bénéficié d'une forte progression totalisant 981 MDH contre 240,3 MDH une année auparavant.

Pour leur part, les fonds propres et les provisions techniques se sont élevés à 406 MDH en 2004. D'après M. Castro, "Les résultats...
tracking img