Robert desnos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (882 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ROBERT DESNOS

Robert Desnos est né le 4 Juillet 1900. Au collège il est plutôt mauvais élève. En fait les cours ne l'intéressent pas et surtout il déteste le discours patriotique qui s'ydéveloppe. Il préfère lire Hugo et Baudelaire et surtout se passionner pour la culture populaire : romans, populaires, bandes dessinées, Fantômas et ses couvertures bariolées de couleurs, en un mot tout ce queles Surréalistes nommeront plus tard la "Poésie involontaire".

À son père qui souhaite lui voir faire des études pour embrasser une carrière commerciale, il oppose son désir farouche de devenirpoète et arrête le collège, muni du brevet. Mis en demeure d'assumer son choix, il vit tant bien que mal de petits boulots, se forge une vaste culture autodidacte et fréquente des jeunes gens dont ilpartage la révolte contre les massacres de la guerre qui s'éternise de 1914 à 1918.

Ses premiers poèmes se font l'écho de ses découvertes littéraires — Apollinaire, Laurent Tailhade, Germain Nouveau,Baudelaire, Rimbaud. Certains sont publiés dans de petites revues comme des jeunes.

Mais en 1920 et 1921, Desnos doit faire son service militaire, d'abord à Chaumont puis au Maroc.

André Bretonet Philippe Soupault ont déjà inventé « l'écriture automatique », forme d'expression aussi peu contrôlée que possible par la raison et décident de se regrouper avec d’autres amis pour menerl’expérience du surréalisme, Desnos intègre le groupe et participe de manière éclatante aux expériences d'écriture automatique, de sommeils hypnotiques, de récits de rêves ou de fantasmes en 1922. « Lesurréalisme est à l'ordre du jour et Desnos est son prophète », dit Breton. Mais les rapports entre ses compagnons et Desnos deviennent de plus en plus tendus ce qui provoque la rupture en 1929.

Il voue unepassion sans espoir à l'émouvante chanteuse Yvonne George, « la mystérieuse » qui hante ses rêveries et ses rêves, et qui règne sur ses poèmes des « ténèbres ». Qui meurt en 1929 plongeant...
tracking img