Roland barthes - "sur racine"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Roland Barthes - "Sur Racine"

Rassemblant trois études, l'ouvrage hétérogène "Sur Racine" de Roland Barthes représente, dans les mots d'auteur, "une sorte d'anthropologie racinienne, à la fois structurale et analytique: structurale dans le fond [...], analytique dans la forme."
La critique barthésienne a été appelée la "nouvelle critique", par opposition à une critique plus académique quiprétend expliquer l’œuvre par autre chose qu’elle-même. Ce type de critique s'opposait au "critique universitaire" promove par ses collègues de branche comme Raymond Picard, professeur à la Sorbonne et spécialiste de Racine. La méthode structuraliste et plutôt psychanalytique des pièces de théâtre de Racine déclenchait une réaction de colère de Picard, qui considérait que la méthode de Barthesétait subjective.
Le premier et le plus important des trois études, intitule "L'homme racinien", est concentrée autour du héros racinien. À son tour, cet essai est composé des deux parties: "La structure" et "Les œuvres".
La première partie commence par décrire l'enchainement des canaux stylistiques qui accumulaient la tension tragique. Barthes commence avec décrire les espaces réels, physiques,parce qu'ils sont le cadre qui assure le développement de la tension narrative, le développement des mouvements et de l'agressivité du personnage. Le fait que les personnages sont pris au piège dans un pays aride les mène vers un type de pression psychologique qui éventuellement fait exploser le conflit. Le habitat racinien est conçu comme "un terre aride, resserre entre la mer et le désert,l'ombre et le soleil portes à l'état absolu". "La tragédie est à la fois prison et protection contre l'impur, contre tout ce qui n'est pas elle-même."
Deuxièmement, les deux Éros sont des outils utilisés par Racine pour déclencher l'inégalité de pouvoir dans toute la pièce de théâtre. Donc, on retrouve l'opposition de l'amour-durée et l'amour immédiat, l'amour sororal et l'amour réel. L'amourimmédiat est toujours désapprouvé et l'amour-durée est toujours espéré. Barthes observe une particularité presque malsaine: "chez Racine, l'amour est une épreuve de fascination qu'il se distingue si peu de la haine; la haine este ouvertement physique, elle est sentiment aigu de l'autre corps; comme l'amour, elle nait de la vue, s'en nourrit, et comme l'amour, elle produit une vague de joie."
Ces deuxforces également destructives, l'amour et la haine, engorgent et soumisent les personnages et conduisent au troisième rapport dans la tragédie racinienne: le rapport d’autorité. Souverain, ce rapport précipite l'agression et la dualité dans la pièce de théâtre. L'amour ne sert qu'a exposer cette vérité. "Le théâtre de Racine n'est pas un théâtre d'amour: son sujet est l'usage d'une force au seind'une situation généralement amoureuse; c'est l'ensemble de cette situation que Racine appelle la violence; son théâtre est un théâtre de la violence."
Ensuite, la dualité devient la structure de base de l'univers tragique, exprimée par l'individu en utilisant le monologue. Le héros racinien est coupable d'être "infidèle à lui-mémé et trop fidèle à l'autre". Les couples des personnages sontvraiment communs: le fils et le père, l'esclave et le maître, la victime et le tyran, l'amant et l'amante, la créature et la divinité.
Mais le plus proéminent exemple de division racinienne est l'image du Père opposé à son fils. Le Père représente le passé et le héros essaie en vain de se séparer de lui, parce qu'il n'a pas beaucoup des alternatives pour pour faire face à lui. Tuer ou être tué: ou lefils tue le Père, ou le Père détruit le fils. Mais la réalité est dure, le Père ne disparait jamais. Il est remplacé par le symbole du Sang, "une antériorité plus diffuse est partant plus terrible que le Père." Par conséquent, le héros doit lutter avec son propre sang, sa faute et Dieu aussi, c'est un travail de Sisyphe pour accomplir est il va sûrement perdre.
Un autre aspect qui vient de...
tracking img