Roland barthes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Roland Barthes, né le 12 novembre 1915 à Cherbourg (Manche) et mort le 26 mars 1980 à Paris, est un écrivain et sémiologue français. Il fut l'un des principaux animateurs de l'aventure structuraliste et sémiotique française.
Biographie[modifier]

Roland Barthes naît en 1915 à Cherbourg. Très tôt orphelin de père, il passe son enfance à Bayonne, puis à Paris, où il étudie au lycée Montaignepuis au lycée Louis-le-Grand. Il obtient le baccalauréat en 1935 et s'inscrit en lettres classiques à la faculté des lettres de l'université de Paris, où il contribue à fonder le « Groupe de théâtre antique de la Sorbonne » et obtient la licence ès-lettres en 1939 (certificats d'études grecques, d'études latines, de littérature française et d'histoire de la philosophie).
Réformé, il échappe à lamobilisation, arrête ses études et devient délégué rectoral au lycée de Biarritz (1939-1940), puis aux lycées Voltaire et Buffon de Paris (1940-1941). Il obtient également en 1941 le diplôme d'études supérieures avec un mémoire sur la tragédie grecque. Atteint de tuberculose, il séjourne longuement en sanatorium, en France et en Suisse. Il y mène une vie intellectuelle riche, y fait des rencontresdéterminantes (dont celle de Georges Fournié) et découvre des lectures fondamentales (Marx, Michelet, Sartre). Il publie ses premiers textes. Il obtient en 1943 le certificat de grammaire et philologie des langues classiques ce qui lui permet de transformer sa licence en licence d'enseignement. En 1947, il publie dans Combat les premiers des textes qui constitueront Le Degré zéro de l'écriture.Commencent aussi, en cette période, des séjours professionnels à l'étranger : Bucarest, Alexandrie (où il rencontre Greimas et où il s'initie à la linguistique); il séjourne au Maroc plusieurs fois dès 1963 (il enseigne à Rabat en 1969-1970).
En 1952, de retour à Paris où il travaille au Ministère des Affaires étrangères, il publie « Le monde où l'on catche » dans la revue Esprit puis poursuivit ses «Petites mythologies du mois » dans Combat et dans la revue de Maurice Nadeau, Les Lettres nouvelles. Ces courts textes le font connaître d'un vaste public et sont réunis en un seul volume en 1957. Mais son premier essai, Le Degré zéro de l'écriture, paru en 1953, est rapidement considéré comme le manifeste d'une nouvelle critique soucieuse de la logique immanente du texte. À cette époque, lethéâtre l'intéresse particulièrement. Il participe à la création de Communications et collabore à Tel Quel.
En 1962, il entre avec Michel Foucault et Michel Deguy au premier « Conseil de rédaction » de la revue Critique auprès de Jean Piel qui reprend la direction de la revue après la mort de Georges Bataille.
Stagiaire de recherche du CNRS de 1953 à 1954, puis attaché de recherche de 1956 à 1960, ildevient ensuite chef de travaux à la VIe section de l'École pratique des hautes études puis directeur d'études en 1962 — ses premiers séminaires portent sur le thème « Inventaire des systèmes de signification contemporains » et débouchent sur ses Éléments de sémiologie (1965) et le Système de la mode (1967) — en 1971 il est professeur invité à l'Université de Genève, Roland Barthes occupe lachaire de sémiologie du Collège de France de 1977 à 1980.
En 1966, il participe à la Querelle de la nouvelle critique en répondant à Raymond Picard par son livre Critique et vérité. Le début des années 1970 est une période de publication intense, qui le voit s'éloigner du formalisme structuraliste et opter pour une subjectivité plus assumée, avec L’empire des signes (1970), S/Z (1970), Sade, Fourier,Loyola (1971), Nouveaux essais critiques (1972), suivis par son Roland Barthes par Roland Barthes (1975) et ses Fragments d’un discours amoureux (1977). C'est également l'époque de la reconnaissance : Tel Quel (1971) et L'Arc (1973) lui consacrent des numéros spéciaux et une décade est organisée sur son œuvre à Cerisy-la-Salle (1977).
Il incarne William Makepeace Thackeray dans le film...
tracking img