Roméo et ju

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (547 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Roméo et Juliette est un drame tragique de William Shakespeare qui prend sa source dans un conte italien écrit par Masuccio Salernitano (Masuccio de Salerne) repris par Luigi Da Porto.
La pièce aété représentée pour la première fois en public le 29 janvier 1595.
L'action se déroule à Vérone (en Italie du nord). Elle raconte l'histoire de Roméo Montaigu (Romeo Montecchi) et de Juliette Capulet(Giulietta Capuleti), deux jeunes gens qui vivent un amour tragique en raison de l'inimitié qui oppose leurs deux maisons.

Sources

L'histoire s'inspire partiellement du mythe de Pyrame et Thisbé,notamment conté par Ovide dans Les Métamorphoses. Mais Shakespeare disposait de sources plus récentes : The Tragical History of Romeus and Juliet, rédigé en 1562 par un certain Arthur Brooke[3] oul'histoire de Roméo et Juliette dans le recueil de nouvelles de William Painter, The Palace of Pleasure.
En fait le nom des deux familles rivales apparaît dès le XIVe siècle dans la Divine Comédie deDante (Purgatoire, VI, 105), mais seuls les Montaigu sont de Vérone. Les Capulet sont de Brescia et la rivalité entre les deux maisons s’inscrit dans le conflit entre guelfes et gibelins sans qu’il soitfait mention d’aucune histoire d’amour.
Une première ébauche de l’intrigue apparaît en 1476 dans la nouvelle Mariotto et Ganozza de Masuccio Salernitano, dont l’action se déroule à Sienne, dans uneambiance beaucoup moins sombre que le drame shakespearien. Mais c’est à Luigi da Porto que l’on doit en 1530 la forme moderne de l’intrigue. Porto transpose l’action dans la Vérone des années1301-1304, sous le règne de Bartolomeo della Scala (qui deviendra Escalus chez Shakespeare). C’est la version que l’on retrouve dans la nouvelle de Matteo Bandello en 1554.
La nouvelle de Bandello futtraduite en français par Pierre Boaistuau (1559), et c’est cette version qui fut traduite en anglais, en prose par William Painter dans le Palace of Pleasure (1567) après l'avoir été en vers dans The...