Roman de la rose

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (438 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
----------------------------------------
Résumé et commentaire
Les nombreuses rééditions du Roman de la Rose témoignent du succès et de l’influence considérables de ce roman, dès l’époque de sacomposition. C’est un ensemble imposant de quelque vingt-deux mille octosyllabes. Les quatre mille premiers vers sont l’œuvre de Guillaume de Lorris, qui les aurait composés vers 1230-1240. Tout le restea été rédigé par Jean de Meung, vers 1277, soucieux de donner suite au récit inachevé. De ce fait, les deux parties s’avèrent fort différentes l’une de l’autre.
            Le roman est le récitd’un songe du poète. Celui-ci accède au
verger de Déduit (Plaisir), et se laisse séduire par une rose merveilleuse. Sous l’emprise d’Amour, il prétend la cueillir, mais il doit subir les remontrances deRaison, et les assauts de Jalousie, qui séquestre Bel-Accueil. Ici prend fin le texte de Lorris. Les discours de Raison, Ami, Faux-Semblant et Nature se succèdent, et on réussit à délivrerBel-Accueil, qui permet au poète amoureux de cueillir la rose vermeille.
            Le système allégorique du roman consiste à personnifier les sentiments et les idées en jeu, de manière à leur donner chair,âme et vie dans le cours du récit. L’allégorie* est ainsi une représentation plus colorée de notions abstraites, dont elle décline les modalités diverses. Ainsi Amour est-il entouré de Douz Regarz,Beautez, Simplece, Franchise, qui sont autant d’attributs relatifs à son essence même. Partant, plus qu’une figure de discours ou d’ornement, l’allégorie* devient un mode de pensée et de représentation dumonde.
            Dans la partie rédigée par Guillaume de Lorris, domine la tendance courtoise. Le roman, s’inspirant de L’Art d’aimer du poète latin, Ovide, est en effet un code de l’amourcourtois. Les aventures du poète en quête de la Rose, la bien-aimée, sont un parcours initiatique, semé d’embûches, qui sont autant d’épreuves nécessaires à l’accomplissement du parfait amant. La grâce...
tracking img