Roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2349 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet d'étude : Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde.

Textes :

Texte A : Honoré de Balzac, Le Père Goriot, 1835.
Texte B : Emile Zola, Germinal, 1885.
Texte C : Guy de Maupassant, Bel Ami, 1885.
Texte D - Victor Hugo, Quatre-vingt-treize, 1874.

Texte A : Honoré de Balzac, Le Père Goriot, 1835.
[Sous la Restauration, durant le règne de Louis XVIII, en1819, la duchesse de Langeais, aristocrate de haut rang du faubourg Saint-Germain, raconte à son amie madame de Beauséant, le parcours d'un certain M. Goriot dont elle déforme systématiquement le nom.]
— Oui, ce Moriot a été président de sa section1 pendant la Révolution ; il a été dans le secret de la fameuse disette, et a commencé sa fortune par vendre dans ce temps-là des farines dix fois plusqu'elles ne lui coûtaient. Il en a eu tant qu'il en a voulu. L'intendant de ma grand-mère lui en a vendu pour des sommes immenses. Ce Goriot partageait sans doute, comme tous ces gens-là, avec le Comité de Salut Public. Je me souviens que l'intendant disait à ma grand-mère qu'elle pouvait rester en toute sûreté à Grandvilliers, parce que ses blés étaient une excellente carte civique. Eh bien ! ceLoriot, qui vendait du blé aux coupeurs de têtes, n'a eu qu'une passion. Il adore, dit-on, ses filles. Il a juché l'aînée dans la maison de Restaud2, et greffé l'autre sur le baron de Nucingen3, un riche banquier qui fait le royaliste. Vous comprenez bien que, sous l'Empire4, les deux gendres ne se sont pas trop formalisés d'avoir ce vieux Quatre-vingt-treize5 chez eux ; ça pouvait encore alleravec Buonaparte6. Mais quand les Bourbons sont revenus, le bonhomme a gêné monsieur de Restaud, et plus encore le banquier. Les filles, qui aimaient peut-être toujours leur père, ont voulu ménager la chèvre et le chou, le père et le mari ; elles ont reçu le Goriot quand elles n'avaient personne ; elles ont imaginé des prétextes de tendresse. « Papa, venez, nous serons mieux, parce que nous seronsseuls ! » etc. Moi, ma chère, je crois que les sentiments vrais ont des yeux et une intelligence : le cœur de ce pauvre Quatre-vingt-treize a donc saigné. Il a vu que ses filles avaient honte de lui ; que, si elles aimaient leurs maris, il nuisait à ses gendres. Il fallait donc se sacrifier. Il s'est sacrifié parce qu'il était père : il s'est banni de lui-même. En voyant ses filles contentes, ilcomprit qu'il avait bien fait. Le père et les enfants ont étés complices de ce petit crime. Nous voyons cela partout. Ce père Doriot n'aurait-il pas été une tache de cambouis dans le salon de ses filles ? Il y aurait été gêné, il se serait ennuyé. Ce qui arrive à ce père peut arriver à la plus jolie femme avec l'homme qu'elle aimera le mieux : si elle l'ennuie de son amour, il s'en va, il faitdes lâchetés pour la fuir. Tous les sentiments en sont là. Notre cœur est un trésor, videz-le d'un coup, vous êtes ruinés. Nous ne pardonnons pas plus à un sentiment de s'être montré tout entier qu'à un homme de ne pas avoir un sou à lui. Ce père avait tout donné. Il avait donné pendant vingt ans, ses entrailles, son amour ; il avait donné sa fortune en un jour. Le citron bien pressé, ses fillesont laissé le zeste au coin des rues.
1 - section : il était à la tête d'une des circonscriptions administratives de Paris sous la Révolution.
2 - Maison de Restaud : nom de la famille de l'époux de la fille aînée du Père Goriot.
3 - baron de Nucingen : l'époux de la seconde fille du Père Goriot.
4 - Empire : le premier Empire (1804-1815).
5 - ce vieux Quatre-vingt-treize : appellationpéjorative d'un révolutionnaire durant la Terreur de 1793.
6 - Buonaparte : Napoléon Bonaparte, devenu Napoléon 1er en 1804.


Texte B : Emile Zola, Germinal, 1885.
[Maheu est un mineur. Nous assistons en ce début de roman à son travail pénible au fond de la mine.]
C'était Maheu qui souffrait le plus. En haut, la température montait jusqu'à trente-cinq degrés, l'air ne circulait pas,...
tracking img