Romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1180 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Romantisme

I. Définition

Le romantisme apparaît au XVIII siècle en Europe. C'est un courant artistique qui se developpe en France pendant la Révolution de 1789 et la monarchi constitutionnelle. Le romantisme revendique la singularité et l'originalité de chaque personne. Il naît avec l'idée de s'opposé au genre classique de l'epoque. Le “moi” et le “je” sont très présents etcaractérisent les textes romantiques. Avec cela l'écrivain veut atteindre le plus intime de l'être et les sentiments. Les auteurs romantiques tentent dire ses sentiments, ses pensées les plus privées , ses goûts les plus personnels. Ils desirent de cette façon que les lecteurs puissent s'identifier ou au moins comprendre et connaître ses aspects intimes. Un exemple est le roman personnel qui montre desdifférentes situations dans les quelles le personnage se “confronte” a des problèmes comme la mélancolie, la déception, l'échec amoureux et sur tout le sentiment de vide ou “mal du siècle”. Cf : contexte historique.

Citations:

« Le classicisme, c'est la santé; le romantisme, c'est la maladie » dit Goethe

« Le Romantisme c'est le libéralisme en littérature.» Delacroix

“ Le romantisme tant defois mal défini, n'est, à tout prendre, et c'est là sa définition réelle, que le libéralisme en littérature.” Victor Hugo

“Il faudrait avoir perdu tout esprit de rigueur pour définir le Romantisme.” Paul Valéry

II. Contexte Historique

1-La Révolution française

La révolution de 1789 est un grand événement pour les écrivains romantiques. Elle a apporte un essentielidéologique, la notion d’individu, qui remplace celle de sujet.
De plus, c’est la première fois que l’idée de révolution politique apparait, ce qui est très important pour les bases du mouvement romantique qui est à l’ origine d’une révolution littéraire.

2-Une ère bourgeoise

Charles X, qui règne de 1824 à 1830, est un roi intransigeant et conservateur, ce qui aboutit a la Révolution dejuillet. Les intellectuels voient dans cette Révolution l’espoir d’une reforme libérale du régime, voire une évolution vers la République. Mais la monarchie avorte et c’est l’avènement de la monarchie de juillet avec Louis-Philippe. C’est une grande déception pour la classe intellectuelle. Sous ce régime règnent l’immobilisme social, le conservatisme politique, et un dynamisme économiquefavorisant la bourgeoisie.
La progression bourgeoise est due à l’accroissement des transports et à l’élargissement du crédit. Le premier chemin de fer date de 1837.

3-Le «Mal du siècle»

Les Hommes de Lettres condamnes a l’immobilisme social en viennent souvent a ressentir un sentiment de mélancolie, une profonde angoisse, sentiment baptise «Mal du siècle».
C’est aussi un désespoirpolitique, le peuple n’est pas capable d’instaurer un régime politique stable ou la république. Par ailleurs, la destinée exceptionnelle de Napoléon Bonaparte, nourrit une mythologie de réussite et de destin exceptionnel. Mais après la chute de Napoléon, il n’est plus possible pour les jeunes de cette époque de s’investir dans cette légende et il semble alors que la notion d’héroïsme est finie. C’estalors que l’écrivain romantique a le sentiment d’être floue par l’époque qu’il traverse: une époque de désillusion marquée par les échecs comme celui de la Révolution de 1830.

Ce sentiment se traduit par un ennui inquiet provoque par l’inactivité. L’impossibilité a s’extérioriser peut conduire à la folie et au spleen. Le héros négatif du Mal du Siècle, qui ne parvient ni a jouir, ni a pleurer,éprouve cette terrible disharmonie de l’être a laquelle Charles Baudelaire donnera des accents très forts.

En outre, l'écrivain doit affronter une situation difficile avec la disparition du mécénat. Il doit se nourrir de son propre travail. Souvent, comme Gérard de Nerval, il doit se faire journaliste.

III.Thèmes

CF: Voir tableau d'exel.

IV. Romantisme en France

En France,...
tracking img