Romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1932 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le romantisme
{draw:frame}
{text:soft-page-break}
Date de naissance du mouvement romantique : Il faut savoir qu' avant l'émergence du mouvement en tant que tel , ses prémices ont été brillamment annoncées par Rousseau , Chateaubriand et Mme de Staël. Pour autant, ces auteurs ne voulaient pas vraiment remettre en cause le classicisme.
C'est entre 1820 avec la parution desMéditations poétiques de Lamartine et 1830 avec la première représentation d'Hernani de Victor Hugo que l'on peut situer la naissance du mouvement romantique qui s'étalera jusqu'aux environs de 1850.
C'est ainsi que le romantisme se développa dans le sillage de la révolution
de 1789, et sous l'empire de Napoléon 1er qui influenceront fortement le romantisme, mais c'est aussi sous le règneintransigeant de Charles X qu'une révolution éclatera , mais avortera.
Cependant cette révolution aussi brève soit elle marquera ce mouvement. Le romantisme est marqué aussi par l'ascension de la bourgeoisie dans la société
{draw:frame} {draw:frame} Jean-Jacques Rousseau François de Chateaubriand
L'origine du mot : a) Étymologie
L'adjectif « romantique » vient du français « romant » ,forme du substantif « roman » qui désignait à l'origine les récits en langue vulgaire ( c'est à dire la langue de transition entre le latin classique et l'ancien français).
{text:soft-page-break} Cependant au cours des siècles son sens changea :
A la fin du XVII siècle, « romantique » signifie romanesque, c'est à dire ayant les caractéristiques propres au genre du roman. Au XVIIIe, c'estsous l'influence de l'adjectif anglais « romantic » que ce mot désigne alors le pittoresque en particulier dans les paysages. Et au XIXe, c'est sous l'impulsion de Mme de Staël que ce mot va connaître une nouvelle évolution et acquérir son sens littéraire, avec les caractéristiques propres au genre : l'expression du moi, la mélancolie, la sentimentalité, le rejet du classicisme et le goût del'histoire et de la nature.
Le romantisme c'est aussi une révolution de la pensée et de la mentalité européenne qui, après avoir renouvelé toutes les idées philosophiques du siècle, provoque un renouvellement de la littérature et des arts.. C'est une réaction contre le raisonnement et l'abstraction chères aux Lumières et le retour vers les sentiments humains, la Nature et l'expression du moi. Il estaussi l'expression de la mélancolie et parfois du malaise de toute une génération d'hommes.
Préromantismes : Ainsi , le mouvement romantique, en littérature se situe chronologiquement vers le début du XIX siècle .Certains de ses traits les plus importants apparaissent dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle dans la littérature européenne ( en particulier en Allemagne et enAngleterre)Rousseau pour la littérature française jouera un rôle prépondérant.
Les traits distinctifs de cette esthétiques émergente sont :
-La sensibilité
-Le sentiment de la nature qui aboutit à des descriptions de paysages extrêmement développées ,
-L'expression du moi (lyrisme) dans ce qu'il a de plus exalté ou de plus douloureux : nostalgie , mélancolie, mal de vivre (développé au XIXe sièclesous l'expression « le mal du siècle »).
{text:soft-page-break} On appelle donc cette vague préparatoire : le préromantisme
Le siècle des Lumières repose sur le mouvement classique :
Le classicisme reposait sur le respect et l'imitation des Anciens (antiquité gréco-latine) d'où l'appellation des philosophes.
Or pour les romantiques :
-la littérature classique est épuisée ; ilsdénient toute originalité aux grands auteurs classiques et tout talent à leurs continuateurs.
-les littératures étrangères , en plein essor , ont une poésie neuve , pleine de force et de beauté , qui ne doit rien à la tradition classique. Et ils admirent le théâtre de Shakespeare, les romans de Goethe ,la poésie de Byron et de Shiller,
Mais le classicisme proclamait la souveraineté de la raison...
tracking img