Romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Romantisme est un mouvement littéraire qui prône de laisser largement place à l'expression des sentiments et des sensations en abolissant les règles strictesde la littérature classique. Il propose de jouer sur les contrastes, sur l'opposition du beau et du laid, du sublime et du grotesque. Il préconise la liberté etle naturel en art. Le Romantisme s'exerce dans les romans, la poésie, ainsi que le théâtre. A sa tête, il y a Victor Hugo, puis viennent Théophile Gautier,Gérard de Nerval, Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Alphonse de Lamartine et Jacques Michelet.

Les limites chronologiques du Romantisme qui sont fixées sontaléatoires car il a continué à influencer la littérature française durant tout le XIXème siècle.
Ce mouvement se développe dans le sillage de la Révolution de 1789dont l'un des acquis a été la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

Les hommes de Lettres condamnés à l'immobilisme social en viennent souvent àressentir un sentiment de mélancolie, une profonde angoisse, sentiment baptisé "Mal du siècle".

L'écrivain vit une situation ambiguë. Le mécénat n'existe presqueplus. Sa plume doit le nourrir. Souvent, il vend sa liberté littéraire, comme Théophile Gautier ou Gérard de Nerval, en se faisant journaliste. C'est pourtant àce moment-là que le poète paraît incarner, relayant la religion, une nouvelle instance sacrée. L'écrivain est donc à la fois sacralisé et maudit. L'alternativepour les écrivains est simple : ou ils s'adaptent à la société bourgeoise et adoptent ses codes, ou ils décident de se constituer en marge de cette société.
tracking img