Romantisme

Pages: 9 (2235 mots) Publié le: 2 avril 2012
LE ROMANTISME

I. Le mot "romantique" et son évolution
1) A la fin du XVII° siècle et au XVIII° siècle : Sous l'influence de l'anglais "romantic", romantique avait le sens de "romanesque", qui a le pittoresque et la sentimentalité de certains romans. Influence de la littérature anglaise qui privilégie, comme la littérature allemande, les sentiments et le "moi" : grands poèmes lyriques deEdouard YOUNG (1683-1765), Poèmes d'OSSIAN de l'Ecossais James MACPHERSON (1760), Percy SHELLEY (1792-1822) et surtout George BYRON (1788-1824) ; romans historiques de l'Ecossais Walter SCOTT (1771-1832), par exemple Ivanhoë en 1819.
"Romantique" se dit de lieux qui rappellent les descriptions inspiratrices d'exaltation et de mélancolie ; puis des œuvres d'art (poèmes, romans, musique ...) quirappellent des paysages dits "romantiques" et produisent la même impression.
2) Au début du XIX° siècle (1804), sous l'influence de l'allemand "romantisch", le mot "romantisme" apparaît. Il désigne toutes formes de la littérature et de la pensée nouvelles par opposition aux formes classiques. Influence des écrivains allemands : GOETHE, Werther, roman de 1774 , Faust, drame de 1808 et 1831, ; dramesde SCHILLER, Brigands (1781), Guillaume Tell. Idées diffusées par Madame de Staël (premières attaques contre les classiques en 1813) et les aristocrates revenus d'émigration en 1815.
3) Aujourd'hui, le mot "romantique" sert à désigner :
- Un état d'âme où prédominent la sensibilité et une impossibilité à se contenter d'une sagesse raisonnable, et donc des formes d'art ou des thèmes traitésavec cet état d'âme ; (sens péjoratif) qui a les défauts du romantisme : déséquilibre, imagination exaltée, impossibilité de s'adapter à la vie, sentimentalité exagérée, étalage de ses propres sentiments. Ex. : le romantisme d'Emma Bovary.
- Les principes de l'école littéraire qui s'affirme entre 1820 et 1850.

II. Les principales caractéristiques du mouvement romantique (à nuancer selonles périodes, les pays et les auteurs).
Le terme "romantisme" recouvre des réalités trop contrastées pour se définir en une formule unique. Il y a eu en effet une métamorphose d' un premier romantisme aristocratique de droite en un romantisme social de gauche : d'abord contre-révolutionnaire, réactionnaire, nostalgique du passé face aux Lumières, le romantisme conteste la Révolution française ;puis vers 1830, au contraire, il dénonce les insuffisances de la Révolution, se porte vers l'avenir et jouxte alors le socialisme, défend la cause du peuple.

1) L'exaltation de l'individu et du sentiment


A. L'importance du MOI
a) droit au lyrisme personnel, à l'expression de soi ; écriture à la première personne, mais le "moi" romantique est universel, chaque homme reflète l'humanité(V.Hugo, Préface des Contemplations "Ah ! insensé, qui crois que je ne suis pas toi.").

b) "mal de vivre" : l'état d'âme commun à tous les artistes romantiques se traduit par une inquiétude profonde qui contraste avec l'optimisme, la confiance en l'avenir qui a été celle du philosophe des Lumières ; malaise existentiel, "vague des passions", "mal du siècle" dû aux frustrations provoquéespar la chute de l'Empire, la Restauration et le sentiment d'une société bloquée (Musset, La Confession d'un enfant du siècle, 1836) :
- fuite du temps ;
- insatisfaction née du décalage entre les rêves et la réalité, aspiration à l'infini, mais univers aux bornes étriquées :"L'imagination est riche, abondante et merveilleuse ; l'existence est pauvre, sèche et désenchantée. On habite avec uncœur plein un monde vide, et sans avoir usé de rien on est désabusé de tout." (Chateaubriand, Génie du christianisme) ;
- souffrance, considérée comme signe de distinction, triste privilège des âmes élevées, étrangères à un monde qui ne les comprend pas ; lassitude, ennui, mélancolie, solitude du Moi, amertume de l'exil ; interrogation sur une identité perturbée (Chateaubriand, René) ;
-...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le romantisme
  • Le romantisme
  • Romantisme
  • Romantisme
  • Romantisme
  • Le romantisme
  • le romantisme
  • Le romantisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !