Romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1851 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE ROMANTISME

Introduction :

Le romantisme est un courant littéraire, artistique et culturel européen dont les premières manifestations, en Allemagne et en Angleterre, datent de la fin du XVIIIe siècle. Il se manifeste en France et en Italie, mais aussi en Espagne, au Portugal et dans les pays scandinaves au cours des premières décennies du XIXe siècle.
En grande partie marqué par laRévolution de 1830 et de 1848, ce mouvement culturel et artistique important dans la première moitié du XIXème siècle, touche non seulement la littérature, mais également d’autres arts comme la musique et la peinture.

I / Un mouvement artistique et culturel européen du XIXème siècle.

Le romantisme est un courant littéraire, artistique et culturel européen dont les premièresmanifestations, en Allemagne et en Angleterre, datent de la fin du XVIIIème siècle.
Au XIXème siècle, grâce au cosmopolitisme de l’élite culturel, la littérature romantique s’épanouie dans toute l’Europe : proscrits politiques, exilés volontaires ou grands voyageurs, les écrivains et les artistes sillonnent le vieux continent, diffusant leurs valeurs et nouant des contacts entre eux. Leromantisme insuffle donc à la jeunesse de tous les pays européens un idéal commun de solidarité entre les peuples luttant pour leur liberté et leur indépendance, d’où son engagement massif en politique.

Le romantisme qui est avant tout un mouvement artistique et culturel exerce son influence dans de nombreux domaines :
-les sciences physiques, la chimie, et les sciences naturelles.
-laphilosophie, notamment avec les travaux d’Auguste Comte.
-la pensée économique avec le courant libéral marqué par Benjamin Constant ou Guizot
-l’histoire révolutionnée par Michelet.
-la littérature, domaine où s’exerce le romantisme de la façon la plus intense à travers le renouveau du théâtre, de la poésie et du roman.
-les arts avec la domination de lapeinture, notamment celle de Géricault et Delacroix
-la musique (Berlioz, Schubert, Schumann, Wagner, Chopin…)
-l’architecture et la sculpture sont les domaines les plus réticents et réfractaires à l’influence romantique.

L'évasion dans le rêve, dans des endroits inconnus qui donne une impression d'exotisme, par l'intermédiaire du fantastique est une des principales caractéristiques duromantisme. En effet, le romantisme refuse les visions trop terre-à-terre, trop rationnel. Il remet au goût du jour le fantastique, le mystère, la magie, le mythe et la poésie. La nature est plus présente (les ruines, lieux sauvages, grandioses, mélancoliques, en accord avec la sensibilité), les visions, les chimères.
Le romantisme s'exprime à la première personne "je" ou "moi" qui renvoie àl'expression d'une sensibilité individuelle face à la société. Il revendique la singularité et l'originalité de chaque individu en laissant libre cours aux réactions et aux sentiments des personnages et par la création de personnages hors du commun "les héros". Le romantisme refuse les règles strictes et la bienséance du classicisme et laisse place aux sentiments forts comme la haine ou l'amour.

II/ Un mouvement artistique français au XIXème siècle.

Le romantisme marque profondément la vie artistique française. Le romantisme français est le plus complet tant par les genres qu’il aborde que par les formes qu’il prend. En musique, Hector Berlioz incarne sans doute le mieux ce mouvement artistique. Il affranchit la musique française de l’influence germanique et italienne. Il lalibère des contraintes du théâtre en faisant de la symphonie une sorte de théâtre intérieur. Débordante de vitalité avec Berlioz, la musique romantique se veut fougueuse avec Liszt, sensible avec Chopin.
Sans unité formelle ni thématique, le romantisme dans les arts visuels n’est que l’autre nom de la crise des valeurs classiques qui s’ouvre dans l’Europe des Lumières. Rebelle a toute règle...
tracking img