Ronsard "mignonne..." piste d'analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1580 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exemple d’analyse de « Mignonne… »,Odes, I,17 (1550)

Introduction :
En avril 1545, Ronsard rencontre, dans une fête à la cour, Cassandre Salviati, fille d'un banquier italien. Ronsard a 20 ans et Cassandre en a 13. Ronsard porte la tonsure et ne peut l’épouser (mais la désirer ?).Le lendemain, elle quitte la cour et Ronsard en garde un souvenir ému. Ronsard était un poète de cour pourlequel le discours amoureux est un exercice de style. Il essaie en cela d’imiter Pétrarque (Laure). En outre, il écrivait des poèmes de circonstances (pour les autres) et prêtait sa plumes aux seigneurs amoureux, d’où la multitude de ses « amours » en dehors de Cassandre, Hélène et Marie. Le poème Mignonne est un exercice de cour plutôt banal mais il reste original par sa vivacité et l'image del'amour qu'il donne.

I Une ballade amoureuse dans un jardin : le discours amoureux

1) un poème vivant :

• une interpellation : " Mignonne "v.1, Le vers s’ouvre sur une apostrophe avec « mignonne » qui est un terme affectueux. Le poème tout entier est adressé à une seule personne.
• une exclamation : " Las ",
• des ordres : " Voyez, Cueillez ".
Verbes à l’indicatif et à l’impératif :discours direct, le poète s’adresse directement à Cassandre et l’invite à une promenade. L’impératif « allons » v.1 à la 1ére personne du pluriel réunis les deux amants de cette promenade.
2 personnages : le poète qui parle mais dont on ne sait rien, et l’objet de son amour, une jeune personne dont on ne connaît que quelques éléments : son teint de rose « et son teint au vôtre pareil »v.6, sajeunesse « âge » v.14, « verte nouveauté » v.15, « jeunesse » v.16 et sa beauté « vôtre beauté »v.18. Ici Ronsard reste très discret quant à la description de la dame que l’on ne devine plus qu’on ne la voit : sur ce point il reste fidèle à l’amour courtois et au modèle de Pétrarque.

2) Le poème raconte une promenade dans un jardin :

***Indications spatiales :
Cf. champ lexical du jardin et dela nature : « la rose » v.1, « déclose »v.2, « soleil » v.3, « Nature » v.10, « une telle fleur » v.11, « cueillez » v.16, « cette fleur » v.17
* **Objet de la promenade : la rose :
La première étape est celle de la beauté de la rose. Cette rose est rouge (« pourpre » v.3, « pourprée »v.5) et symbolise l’amour. « Qui ce matin avait déclose… » laisse supposer qu’une promenade a eu lieu. La roseest déjà connue avec l’indication « ce matin… ».
On va voir une rose qu'on veut cueillir. Au fur et à mesure que l'on avance dans le poème, on se rapproche de la rose. En effet, on passe de " allons voir " à " voyez " puis à " cueillez ".
*** indication temporelle
« cette vêprée »v.4 la promenade a lieu l’après-midi, elle a pour objet d’aller voir la rose « qui ce matin avait déclose » v.2 :s’étaient-ils déjà promenés ensemble ce matin ?

Cette suite d’éléments concrets permet de « planter le décor » et de se représenter les protagonistes faisant une ballade galante par une après-midi ensoleillée dans un parc ou un jardin.

II La fuite du temps : Dépérissement de la rose selon la loi de la nature.

1) la femme-fleur

***Personnification de la rose : « sa robe » v.3, « les plisde sa robe » v.5, « son teint » v.6, « ses beautés » v.9
Au second vers il y’a un changement subit par la rose avec la forme verbale du plus-que-parfait. L’enjambement des vers 2-3 couvrent le geste d’étirement (l’éclosion) que Ronsard prête à la rose. La personnification se confirme avec l’utilisation du mot « robe » ainsi que les notations de couleurs « pourprées » « pourpre » .Cette robe estveloutée et vernis. Cette première strophe baigne dans une atmosphère de délicatesse. Ronsard ne décrit pas seulement un jardin mais une atmosphère intime : « A point perdu ».

***la métaphore filée
L’allitération en P saccade le vers et rend l’angoisse qui plane dans l’interrogation de la perte et de dédain. Le mot « pli » accentue la rose de la femme (= assimilation femme-rose). Le...
tracking img