Ronsard, odes, "a cassandre"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1425 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"A sa maîtresse" parut en 1553 dans Les Amours de Cassandre. Ronsard, qui avait alors vingt-neuf ans, a écrit ce poème pour la fille d’un seigneur italien, Cassandre Salviati, âgée de vingt-deux ans. Ce poème est une petite ode, qui comprend trois strophes composées de six octosyllabes. Chaque strophe comporte une rime plate, suivie d’une rime embrassée. Dans ce poème construit sur un modedramatique, le poète illustre une gracieuse et poétique leçon: conscient de la fuite irrévocable du temps, il s’efforce de faire partager ce sentiment à Cassandre et ainsi de la persuader de partager son amour. La première strophe de ce poème se présente comme une invitation; remarquons que le poète invite Cassandre à aller voir avec lui si la rose est morte, ou plutôt si elle n’est point morte, si ellen’a point perdu ses pétales. Ici, le poète décrit la rose en des termes appliqués d’habitude au "vêtement" d’une femme. Avec le "Las!" qui commence la deuxième strophe s’annonce un mouvement exclamatif de surprise; avec Cassandre devant le spectacle désastreux de la rose morte, le poète abandonne le ton de l’invitation et parle maintenant à l’impératif, prenant le rôle du maître qui interprèteraune vérité pénible pour Cassandre. Dans la dernière strophe, le poète compare la jeunesse de la femme en des termes appliqués d’habitude à une fleur – un renversement de la première strophe où il avait associé la beauté de la rose à celle de Cassandre. La dernière strophe du poème peut être sentie comme une supplication insistante: le poète-maître tire la leçon, la morale du spectacle auquel ilvient d’assister avec Cassandre. Dans cette dernière strophe, le poète exprime le thème de Carpe diem: il faut saisir le jour présent et profiter du plaisir qui passe.

 I La beauté et la femme
Construit autour d’une rose dont il s’agit de détailler les atouts, le poème propose une métaphore filée de la femme.
a) Métaphore de la fleur
 Sous le prétexte d’admirer cette rose, le poète construiten effet une métaphore autour de la femme. Celle-ci n’est désignée que par le titre « mignonne » (v. 1, v. 13), les pronoms personnels des 12 premiers vers renvoyant eux à la rose.
 La mention de la « robe » (v. 3), reprise par le détail des « plis de sa robe » (v. 5), renvoie aux vetements de la femme. De même, le choix du terme « teint » (v. 6) désigne explicitement une femme puisqu’il s’agitd’une particularité humaine.
 La personnification de la fleur « elle a dessus la place » (v. 8), « ses beautés laissé choir » (v. 9), donne à la fleur des attitudes humaines, favorisant le rapprochement entre la femme et la fleur.
Le poète entreprend donc une métaphore filée des beautés de l’une pour valoriser l’autre. La rose, en effet, semble parée de tous ces atouts attendus et relevés chez unefemme. Mais si dans un premier temps le poète a choisi d’honorer la femme par l’intermédiaire de la fleur, il insiste également sur un avenir moins prometteur

b) Beauté et menace du temps
 La personnification de la fleur se voile ainsi d’une double menace, avec l’idée d’un renouvellement, floral et naturel, mais qui renvoie aussi à celui de la femme, dont la beauté sera éclipsée par celled’une autre : « dessus la place » (v. 8).
  Pour évoquer la dégradation de la beauté, le poème ne reprend pas les composants des premiers vers (atouts, couleurs) mais énonce simplement la réalité implacable de la fin, insistant sur la progression inexorable de l’outrage par un rythme régulier qui figure celui d’une montre « Puisqu’une telle fleur (…) jusques au soir ! » (v. 12).
Cette fleur métaphorede la femme en reprend toutes les qualités remarquables susceptibles de charmer le poète. Beauté, élégance, accord des couleurs, la fleur ressemble à la femme jusque dans sa tragique destinée, la mort de sa beauté. Face à la menace, le poète offre une invitation amoureuse tout autant que stratégique.
  II la stratégie amoureuse
Cette invitation amoureuse se construit sous une thématique...
tracking img