Ronsard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1222 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juillet 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Continuation des amours, XLIII, 1555

Ce poème lyrique écrit par Pierre de Ronsard, a été publié en 1578 et fait partie du Second livre des amours. Ce sonnet à été rédigé en mémoire de Marie, une femme que Ronsard aima. Ce poème a été écrit sous la forme d'un sonnet italien. Ce poème traite d'un amour inassouvi, thème que Ronsard aborde régulièrement, en procédant à une mise en relation entrelui-même et un rossignol. En premier lieu, nous montrerons l'analogie entre le rossignol et le poète; puis, nous parlerons du contraste et des dissemblances de l'homme et du rossignol; finalement, nous essaierons de montrer la façon dont est transcrit l'amour inassouvi que Ronsard porte à sa destinataire.

Le rapprochement entre le rossignol et le poète est présent sur deux niveaux différents.Tout d'abord, au niveau de la structure du poème. Dans les quatrains, les deux premiers vers parlent du rossignol, et les deux derniers du poète. Les vers 2, ,3, 6 et 7 sont marqués par la répétition du son -en. « voletant », « en », « dégoisant », « chantant », « tourmentant », et « regrettant ». Cette répétition a pour but d'enlacer les deux quatrains afin de noter la progression de la pensée dupoète.
Leur ressemblance est également mise en valeur dans le texte même. En effet, le poète établit une similitude entre eux deux au vers 5: « nous soupirons tous deux », puis au vers 11: « Bien que tous deux ayons les musiques pareilles ». Ces comparaisons mises en valeur avec la répétition « tous deux » montrent que le poète associe le chant du rossignol au chant de son poème. De plus, lechamp lexical de la musique, dont on trouve « chantant », « douce voix », « musiques » ou encore « sons », accentue la comparaison établie entre ces chants de nature différentes. Ce rapprochement approfondit également leur relation. Les deux n'ont qu'un but, essayer de se faire aimer en proclamant leur amour, l'un en chantant, l'autre en écrivant. D'autre part, l'association entre le poète et lerossignol est mise en avant par leur solitude respective. Le rossignol « vas seul de branche en branche » (v.2) et vole dans une saulaie, dont la sonorité est « seul », et dont les arbres sont les saules pleureur notamment. Cette « saulaie », renforce la solitude cherchée du rossignol. La solitude du poète elle, est transcrite par son échec amoureux. Le rossignol est également rapproché de l'humainpar sa personnification au vers 5 : « ta douce voix s'essaie ». Dans le vers 3, « dégoisant à l'envi de moi, qui vais chantant », il y a une inversion dans la relation entre le poète et le rossignol. Ce n'est pas le poète qui parle du rossignol, mais le contraire. Cette inversion met l'homme et le rossignol sur un pied d'égalité. Ce rapprochement est mis en valeur par le tutoiement du rossignolpar le poète. Effectivement, le poète s'associe à l'oiseau qu'il admire, étant donné qu'il veut que son poème soit pareil au chant rossignol, qui est parfait. L'appellation « Rossignol mon mignon » dont gratifie le poète au rossignol montre le caractère amical de leur relation. Le rossignol est comme un confident pour le poète. Mais le poète se distingue cependant du rossignol car il échoue à sefaire aimer de sa belle.

Nous allons maintenant parler de la façon dont le rossignol et le poète s'opposent.
Les deux tercets commencent par un « Toutefois », ce qui est déjà l'anticipation d'une fin funeste. Les connecteurs d'opposition qui suivent, « mais, bien que, car », renforcent l'idée que les tercets s'opposent aux quatrains et par conséquent, que le poète se dissocie du rossignol.Après le rapprochement du poète et du rossignol, la dissemblance entre eux deux est marquée par des coupures de rythme. Au vers 9: « Toutefois, Rossignol, nous différons d'un point », puis au vers 10: « C'est que tu es aimé, et je ne le suis point ». Les deux hémistiches du vers 10 sont mis en parallèle car même s'ils sont construits de la même façon, ils expriment une situation complètement...
tracking img