Rosalux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (986 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Alphonse de Lamartine est né en octobre 1790 et mort en février 1869. Il reçoit une éducation classique chez les Jésuites. Il se met à fréquenter les salons et à écrire des poèmes mélancoliques. Leurpublication en 1820 dans Méditations poétiques lui apporte un succès immédiat. Ses vers lyriques et son âme rêveuse font de lui le premier des romantiques et lui valent d'être élu à l'Académiefrançaise en 1830. Cette même année, il se lance dans la politique et est élu député en 1833. Sa carrière politique s'achève en 1851 avec l'arrivée au pouvoir de Napoléon III, contre qui il perd lesprésidentielles. Lamartine reprend alors ses travaux d'écriture et publie notamment Graziella en 1852 et ses Œuvres complètes en 1849-1850.

Philippoteaux, Lamartine repoussant le drapeau rouge à l'Hôtel deVille le 25 février 1848. Le 25 février 1848, tandis le gouvernement provisoire commence son travail réformateur à l'Hôtel de Ville, le poète républicain libéral Lamartine rejette le drapeau rouge,annonçant la reprise en main du courant le plus conservateur issu de l'Assemblée.

Le pont Mirabeau

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joievenait toujours après la peine

         Vienne la nuit sonne l'heure
         Les jours s'en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos braspasse
Des éternels regards l'onde si lasse

         Vienne la nuit sonne l'heure
         Les jours s'en vont je demeure

L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Commela vie est lente
Et comme l'Espérance est violente

         Vienne la nuit sonne l'heure
         Les jours s'en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passaitNi les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

         Vienne la nuit sonne l'heure
         Les jours s'en vont je demeure

Apollinaire, Alcools, II, 1912
Guillaume...
tracking img