Rossignol et dynastar

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1835 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rossignol et Dynastar
Le Groupe Rossignol, qui regroupe le portefeuille des marques Rossignol, Dynastar et Lange est une entreprise de skis haut de gamme française leader sur ce marché. Créée en 1907 par Abel Rossignol (artisan menuisier à la tête d’une entreprise de tournerie sur bois installée à Voiron près de Grenoble), elle connaît depuis 2008 d’importantes difficultés financières.
Au borddu dépôt de bilan dit virtuel en 2009, le groupe est amené à faire appel à différentes sociétés en consultation fiancières comme Duff and Phelps pour lui permettre de trouver l’origine des pertes enregistrés chaque année et de la conseiller dans les démarches à suivre, pour que la marque puisse procéder à un plan de restructuration adapté.
Une mauvaise gestion des couts a été la principalfaiblesse du groupe. En effet, après avoir passé en revue le portefeuille client, les experts ont découvert que les délais de paiement pouent atteindre six mois en Allemagne voir neuf mois en Italie. Cette faille se justifie par une politique non odacieuse puisque la seule volonté à travers ces manœuvres étaient de couvrir les coûts fixes.
Le service financier, et plus précisement les services Créditclient des deux marques n’ont pas été à même de vérifier la durée d’encaisse des créances ce qui a créé un fort disfonctionnement au sein de la trésorerie puisque l’entreprise enregistrait plus de dépenses que de créances. Les clients allemand, italiens, espagnol…, ne payaient pas à date convenues où pas du tout.
Pour se faire, il a fallu éplucher minutieusement les comptes de Rossignol et deDynastar afin de les pouvoir classer les crédits qui pouvaient être lettrés de ceux qui ne l’étaient pas.
Suite à cette constatation, il a fallu pour l’entreprise, rectifier le tir aux moyens d’un plan de restructuration draconien mais nécessaire. Il s’est ainsi constitué de plusieurs étapes.
En 2008, le Groupe Rossignol a décidé de supprimer l’usine Salomon à Rumilly en Haute-Savoie qui étaittrop coûteuse et pas assez rentable. Il a cependant choisit de conserver l’usine Dynastar situé à Sallanches.
Un an après, pour une raison économique, l’entreprise décide de rapatrier 60.000 paires de skis jusqu'alors produites par un sous-traitant taïwanais permettant de consolider les 200 emplois du site, qui réalise les skis pour les marques Dynastar et Rossignol.
Cette relocalisation, faisantessentiellement partie d’une stratégie industrielle a eu pour principal but d’adapter la production à la demande tout en renforçant les sites européens. Pour l’entreprise, les marques Rossignol et Dynastar sont européennes et doivent le rester.
Rossignol et Dynastar avec deux sièges sociaux différents pour une même entreprise, situé l’un en Isère, l’autre en Haute-Savoie a décidé de créer ununique siège social, aujourd’hui basé à Grenoble pour réduire les coup en terme d’effectif et réunir les deux marques.
A la suite de cette démarche, plus de 450 postes ont été supprimés étant donné que la majorité des salariés n’ont pas accepté l’offre de poste situé à Grenoble. Tous n’étaient pas aptes à accepter les sacrifices demandés par l’entreprise, y compris la mobilité géographique.
Deplus, ne pouvant constituer une équipe en gardant l’organigramme entier des deux marques, Rossignol et Dynastar a préféré privilégier les salariés déjà employé au siège social de Rossignol qui lui même était basé en Isère, sur une zone industriel en périphérie de Grenoble. Pour ce faire, le groupe a justifié ces 450 licenciements grâce à cet argument.
Aujourd’hui, l’objectif du Groupe Rossignol surdu court, moyen et long terme est une démarche de redressement. D’après Bruno CERCLEY, pdg du Groupe Rossignol, affirme que l’entreprise a deux ans pour se stabiliser sur une activité rentable de façon moyenne, avec un seuil minimum de 10% de résultats d’exploitation. Pour ce faire, il va falloir repositionner les gammes, en gérant les couts mais aussi en investissant pour innover.
Après une...
tracking img