Royaume uni

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Récit d'une séance de Rokya

Assalam'Alaykoum wa ramathullahi wa barakathou
!
LOUANGE à ALLAH à tout moment et à tout instant. je suis très émue Mon histoire est récente, je l'ai vécue le mois dernier. Il est vrai, depuis que je suis dans ce domaine, je vis constamment des expériences magnifiques, à chaque fois, ma foi fait un bond en avant, grâce à ALLAH Swt .

Il s'appelle Abdoullah, maisce n'est pas un être humain. Vous allez comprendre au fur et à mesure qu'on avance dans l'histoire, de qui il s'agit véritablement.
 
 
 
Cette histoire débuta un mercredi et s'acheva un vendredi. Je
vais vous raconter brièvement ce qui se passa durant ces trois jours inchallah.
!
Mercredi:
!!
Je suis partie de bon matin chez une sœur pour lui faire la rouquia,(les soins avec le Coran etles invocations selon la Sounna du prophète).

N'ayant jamais vu la sœur auparavant, je ne pouvais pas imaginer ce qui allait se passer, au moment où je commençais à réciter le Coran.

C'est comme si j'avais basculée dans une autre dimension. La sœur avait les symptômes de la possession:

clignement des yeux très rapidement, violente convulsion dans le corps ,maux deventre,étouffement,nausées cris et vocifération…

Il ne faut pas que je me déconcentre!!! Je continue une récitation soutenue,malgré les cris , les hurlements; puis commencèrent les insultes et les menaces de mort…Il ne faut pas que je flanche!

La voix qui sortait de la bouche de la sœur,était une voix masculine;elle a tout fait pour me déconcentrer,pour que je cesse la récitation…ALHAMDOULILLAH !!! ma certitude ,mafoi et ma confiance en ALLAH SWt étaient au dessus de tout cela.

La rouquia a duré toute la journée, entrecoupée seulement par les prières obligatoires…

La sœur, n'arrêtait pas de vomir, c'est incroyable ce qui est sorti, je vous passe les détails…tout ceci en réaction aux versets qui parlent de sorcellerie, puis après c'était au tour de la diahrée, ça n'en finissait pas!!!! LA HAWLA WA LAQUOUWWATA ILLA BILLAH.

Le soir venu,je décidai de rentrer chez moi en promettant à la sœur de revenir le lendemain inchallah pour continuer la rouquia. Je lui ai laissée différents cd de rouquia à écouter et d'autres instructions.
!
 
Le lendemain,j'ai pris l'initiative de contacter quelques sœurs pour venir m'assister. Alhamdoulillah,ce fût fait .
!
Le plus drôle dans cette histoire,si jepuis dire,c'est que les sœurs ignoraient tout de ce monde de l'invisible et n'ont jamais été confrontées concrètement à un état de possession,donc je leur ai fait un briefing auparavant.

Elles sont donc entrées, mais sur la pointe des pieds et quand elles ont vu la sœur parler avec une voix d'homme, elles étaient très troublées; certaines n'ont pas supportés et sont allées se réfugier dans uneautre pièce.
"C'est incroyable! si on la connaissait pas, on dirait qu'elle se joue de nous et que c'est de la comédie…"disaient-elles.

Même ses propres sœurs n'osaient pas l'approcher, elles ne la reconnaissaient pas !!!

Je suis entrée dans la pièce où se trouvait la sœur possédée,et voilà que la voix masculine m'interpelle,aussitôt:
 
!
- "Alors,je vois qu'il y'a du mondeaujourd'hui,qu'est-ce que vous comptez faire?tu es venues avec ta délégation…"(je tiens à préciser que la langue utilisée c'est l'arabe ou plutôt du dialecte algérien,vous saurez plus tard inchallah pourquoi j'ai fait cette distinction).

Avant de commencer la séance de rouquia,nous avons effectué chacune de son côté salat "doha"et puis j'ai demandé aux sœurs de ne pas se laisser déconcentrer et surtout demultiplier les invocations,pour que ALLAH facilite notre mission.

J'ai fais allonger la sœur sur le dos,mis ma main droite sur son front et j'ai commencé la rouquia par les formules protectrices,invocations lecture du coran.

Avec toujours l'intention du chifa pour la sœur et al hidaya pour le ou les occupants de son corps.

Voyant la pauvre femme se tortiller,souffrant de douleurs...
tracking img