Royaume uni

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 170 (42295 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ROYAUME-UNI
Histoire
L'espace géographique britannique n'a pas coïncidé, pendant longtemps, avec une réalité politique. Sans évoquer immédiatement les divisions tribales qui frappèrent un César, pourtant bien préparé par sa conquête de la Gaule à rencontrer des peuples séparés, on retiendra que seuls l'Angleterre et le pays de Galles réalisèrent leur unité au cours du Moyen Âge (bien quel'intégration totale soit le fait de Henri VIII Tudor) ; l'Écosse ne fut unie à sa voisine du Sud, au XVIIe siècle, que par ses souverains Stuarts, à titre personnel, ou le temps, fort bref, de la république cromwellienne : il faut attendre l'Acte d'union de 1707 pour voir naître un véritable royaume de Grande-Bretagne. Celui-ci ne constitue pas l'ensemble du « Royaume-Uni », dont la naissancedéfinitive, en 1801, résulte du véritable coup de force légal de William Pitt, imposant au Parlement irlandais d'unir l'île d'Érin et la Grande-Bretagne : mariage forcé, constamment remis en question par la suite, modifié en 1921-1922 par la « partition » de l'Irlande, dont six comtés seulement, l'« Ulster », demeurent dans le Royaume-Uni. Depuis 1969, les événements ont remis sur le tapis, dans le feu desactions terroristes et de la répression, l'avenir de ce qui restait de l'Union et rendu moins théorique la perspective de voir « Royaume-Uni » et « Grande-Bretagne » coïncider réellement ! Le chemin paraît cependant encore long malgré la mise en marche récente d'un processus de normalisation de la vie publique en Ulster. La position mondiale de l'île a également connu des modificationsfondamentales. Pendant longtemps, elle figure la pointe extrême du continent, face à des espaces océaniques hostiles et inconnus. Le « précieux rocher » a connu un destin étroitement européen jusqu'au début du XVIe siècle ; son entrée dans l'histoire a été déterminée par la conquête romaine ; son peuplement médiéval est lié à des invasions germaniques, scandinaves, normandes. Le royaume d'Angleterre, entre1066 et la fin du XVe siècle, a été grand par ses prolongements continentaux et a servi de tremplin fréquent aux ambitions dynastiques de ses souverains sur la France voisine, que la titulature royale a d'ailleurs rangée au nombre des possessions anglaises de 1339 à 1802. Le siècle des Tudors, entre 1485 et 1603, porte la marque de la conquête par les Européens – les Espagnols et les Portugaissurtout – d'espaces transatlantiques : le royaume devient alors une pointe avancée sur les routes nouvelles du commerce et de la colonisation ; ses souverains le comprennent et, dans un défi incessant aux prétentions ibériques, se lancent à leur tour vers le « grand large » ; confirmé au XVIIe siècle, à l'époque de la révolution et du premier Acte de navigation, ce choix dessine le destin nouveau d'unegrande thalassocratie (empire des mers), d'une nouvelle Athènes aux dimensions du monde. Destin magnifique, affirmé à travers l'acquisition d'immenses territoires, aboutissant, à l'époque victorienne, et malgré la perte en cours de route des États-Unis, à la construction du plus vaste empire de l'histoire, « sur lequel le soleil ne se couche jamais » – un quart des terres émergées et de lapopulation mondiale. Au lendemain de la Grande Guerre, accru des dépouilles allemandes et ottomanes, il culmine à 33 millions de kilomètres carrés et à un demi-milliard de sujets. Le déclin contemporain, la décolonisation, pratiquement achevée vers 1964, malgré la survivance jusqu'en 1979 de l'épineuse question rhodésienne et jusqu'en 1997 de la souveraineté sur Hong Kong, ont amené la Grande-Bretagne àreconsidérer totalement son rôle mondial. Soudain dégrisés, ses dirigeants ont cessé de contempler avec dédain l'amenuisement qu'aurait constitué, pendant longtemps à leurs yeux, l'immersion dans une entité européenne. En adhérant au Marché commun le 1er janvier 1973, en confirmant ce choix lors du référendum de 1975, le Royaume-Uni a commencé à accomplir un étonnant retour historique vers le...
tracking img