Russie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4857 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
III) Un Etat et un espace en recomposition : la Russie
La Russie actuelle est née en 1991 du démantèlement de l'URSS, dont elle était la république dominante. Elle est confrontée au problème du post-communisme, ce qui l'oblige à recomposer ses structures politiques et économiques. Superpuissance de la guerre froide et deuxième puissace économique mondiale, l'URSS était classée parmi les paysdéveloppés, mais la chute du système communiste en bouleversant les circuits de la production a fait reculer la Russie au 16e rang mondial pour le RNB (entre les minuscules Pays-Bas et Taiwan en 2002) et au 67e rang pour l'IDH (0, 802), au même niveau que la Malaisie ou le Mexique, classés dans les PED, ce qui oblige la Russie à rechercher des moyens de se re-développer. Comment l'Etat russe serecompose-t-il et comment les Russes vivent-ils la brutale transition du communisme au libéralisme ? Quels sont les atouts de la Russie pour son re-développement ? Quelles sont les nouvelles dynamiques spatiales en train de modifier la répartition géographique des hommes et des activités du pays le plus vaste du monde ?
A) Un Etat, une economie et une societe en pleine mutation.
1) Le nouvel Etatrusse : un Etat fédéral et multinational Cf. carte 1 p. 342
a) Un Etat fédéral
Le traité de la Fédération de 1992, revu en 1993 fait de la Russie une république fédérale présidentielle. Le président de la république élu au SU pour 4 ans, est chef de l'Etat avec des pouvoirs importants. Son mandat n'est renouvelable qu'une fois consécutivement. Les 3 présidents ont été Eltsine, Poutine, Medvedev.Le 1er ministre est chef du gouvernement. Il est issu de la majorité à la Douma, assemblée de 450 députés élus au SU direct pour 4 ans, qui constitue avec le conseil de la Fédération (178 « sénateurs » des régions-sujets) l'Assemblée fédérale (Parlement).
La constitution organise l’Etat en 89 « sujets » ( = régions) égaux en droits, bénéficiant d’une autonomie importante à laquelle ils sonttrès attachés. Mais le pouvoir central, siégeant au Kremlin à Moscou, capitale fédérale, veut maintenir son autorité sur l’ensemble du pays. En 2000, pour reconstruire un « Etat fort », Poutine a rassemblé les 83 « sujets » en sept districts fédéraux, « super-régions » dirigées par des « super-préfets », les nouveaux représentants du Président pour les régions. b)Un Etat multinational
134 ethniesdifférentes sont reconnues en Russie dont seules 32 ont un territoire national. Domination des slaves et en particulier des Russes (83 % = 120 millions) puis loin derrière les Tatars (5.5 millions) et les Ukrainiens (4 millions). On trouve des Russes partout. La domination des Russes est plus ou moins bien vécue par les différentes minorités, notamment par celles qui souhaitent davantaged’autonomie : ainsi, la cohabitation entre Russes et Caucasiens (les « culs-noirs ») est problématique et cela s’aggrave avec le conflit tchétchène
Moscou fait la guerre en Tchétchénie qui a refusé de signer le traité de la fédération de 1992. Cf. doc 4 p. 363 pour maintenir l’unité du territoire. Si la Tchétchénie obtenait son indépendance, d’autres « sujets » pourraient la réclamer à leur tour.
Lafédération russe est donc fragile et contestée malgré les efforts de V. Poutine pour imposer un pouvoir central fort.

2) Le bilan de l’ouverture à l’économie de marché
La perestroïka a entamé la transition de l’ économie socialiste vers une économie de marché dès 1987. Mais la rupture brutale avec l’économie soviétique est imposée à partir de 1992 avec la liberté de commerce et des prix, etl’économie de marché est officiellement installée depuis 1997 avec l’autorisation de vente des terres agricoles, et la demande d’adhésion à l’OMC.
a) Une économie en déroute pendant les années 90
Le passage à l'économie de marché s'est d'abord traduite par une chute des productions et du PIB, ainsi que par une flambée du chômage, cf. Repère p. 350.
La production industrielle totale...
tracking img