Russie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1966 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

1. Si la Russie demeure le pays le + vaste du monde, elle ne fait pas partie des 3 pôles de la Triade. Moscou n’entraîne plus un monde « oriental » opposé à un monde occidental mais s’inspire désormais de celui-ci.
2. Ses ressources propres sont abondantes mais difficiles à exploiter. Le territoire a déjà été bien exploité par des décennies de développement mal maîtrisé etpeu durable.
3. La R touche aux 3 grands groupes de la Triade par des frontières communes : l’une presque déserte aux confins de l’Alaska, la 2ème qui vient de s’allonger au contact de l’Eur à 27 (pays Baltes et Finlande), la 3ème en Extrême-Orient bien loin de Moscou.
4. Les 2/3 du pays sont presque vides mais la moitié de la Russie est en montagne, peuplée dans le Caucase, stratégiquedans l’oural par ses mines et ses bases militaires, quasi déserte ailleurs où l’on trouve des tribus nomades.
5. Les richesses sont concentrées dans les villes, en Europe et le long de l’interminable couloir du Transsibérien. C’est là aussi que domine les Russes, tandis que les minorités se dispersent dans les républiques des régions périphériques, comme SAKHA (Iakoutsk), à l’exception duCaucase et des régions de la Volga-Oural.
6. Son territoire s'étend d’ouest en est (de Kaliningrad à Vladivostok) pour une superficie de 17 millions de km² (soit deux fois celle des États-Unis et 30 fois celle de la France.Sa capitale est Moscou, sa langue officielle le russe et sa monnaie le rouble.
I LA RUSSIE EST-ELLE ENCORE UNE GRANDE PUISSANCE ?
A. De l’URSS (1922/1991) à la Russie.
*La Russie actuelle n’est que l’une des républiques qui composaient l4URSS jusqu’en 91. En 91 se sont détachées de cet ensemble : pays baltes, Biélorussie, Ukraine, Kazakhstan).
* Ce brusque éclatement a mis à l’extérieur de la R actuelle + de 25 millions de Russes (personne de nationalité russe, env 120 M en R, 20 M en dehors).=source de malaises et migrations difficiles. Il a laissé en dehorsd’abondantes ressources : bassins charbonniers (+ gde partie du Donbass, pétrole autour Caspienne, industries de base en Ukraine..).
B. Une puissance dévaluée.
* De nombreux russes supportent mal ce qu’ils considèrent comme des amputations et une perte de moyens et de prestige. En effet, depuis la « chute du mur de B » en 89, elle ne bénéficie plusdes échanges inégaux que la R avaitimposés aux pays satellites.
* Il a fallu réviser la richesse réelle du pays : le RNB serait de 730 milliards de $ en 2007=15ème pce mondiale.
* La R n’est donc plus la 2nde pce mondiale qui rivalisait avec les EU mais conserve un rôle mondial (armements lourds, place au CS ONU).
C. La crise démographique.
* Le solde négatif est devenu – à p1991 du fait fiable natalité (173ème rangmondial) et 1 mortalité exceptionnellement forte pour un pays développé (16 pr mille)
* Etat sanitaire médiocre. Espérance vie 59 ans pr hommes contre 76 en Euro cc. Alcoolismes.
* L’excédent des décès sur naissances stt visible en R d’Europe dont pop est + âgée : seules rép du Caucase ont des natalités élevées.
D. La privatisation de l’économie et ses limites.
* Depuis 91, la R a faitle choix d’un syst écon libéral et a progressivement privatisé les ents pu qui assuraient jusqu’alors la quasi-totalité de la prod Ind, mines, banque mais les combinats sont restés en place (=gd ens ind caractéristique URSS, spécialisé dans une prod°).
* Ds agric, Sovkhozes (ferme d’Etat sov) et kolkhozes (exploitat° coll de type coopératif=était majé agric sov) ont été transformés en sociétésprivées. La part de la nv paysannerie indépendante n’atteint pas 5%.
* Csqces =baisse prod°, chômage préoccupant, crise fin de 98 a entraîné faillites et conc° entr.
* Depuis l’écon est en reconstruction avec 1 cce de 6 à 7%/an.
* Ces changements se sont souvent produits de façon arbitraire, entourés de mystère et de violences parfois meurtrières.
E. Une nation divisée...
tracking img