Saadna

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé |
Malgré l’aliénation culturelle qui imposa aux peuples l’écriture et les langues de l’occupant colonialiste, le souffle de l’âme ancestrale n’a cessé de troubler l’esthétique des arts d’expression hérités de la civilisation occidentale, en l’occurrence le roman ; faisant ainsi peser le thème de l’identité, puis des identités culturelles dans l’orientation de l’activité critique quiencadre la littérature émanant du continent africain. De là est venue l’idée de réfléchir sur l’œuvre littéraire d’écrivains africains francophones, ayant la particularité d’appartenir à l’une de ces nombreuses civilisations originelles de l’Afrique : la civilisation mandingue ou le mandenkaya pour reprendre la formule locale. Le choix de travailler sur des romanciers mandingues, relève de lavolonté de ramener l’emploi de la notion d’oralité pour définir les identités culturelles littéraires, dans son empirisme concret, et d’admettre que l’écriture ou l’art romanesque qui s’en inspire, investit parfois des territoires dont les frontières côtoient certainement le mythe, où s’exprime séculairement la « mandinguinité », c’est-à-dire l’âme ou les traits spécifiques à la civilisationmandingue. C’est cette spécificité qui est recherchée à travers les écrits de Massa Makan Diabaté, de Djibril Tamsir Niane et d’Ahmadou Kourouma, afin de répondre aux préoccupations préliminaires relatives aux aspects identitaires qui pourraient prendre une place essentielle dans la caractérisation du modèle de l’écriture. Rarement dans l’histoire littéraire du continent, les écrivains n’ont autant insistésur leur culture, reléguant à un degré moindre leur appartenance nationale respective. L’impact culturel sur la production littéraire de ces écrivains se dévoile à travers la récurrence de la tradition, du passé historique et mythique d’une part, et à travers la manifestation des langues mandingues au côté de la langue française, d’autre part. Au regard du poids de la culture, définitivementadmis grâce à la malinkisation du français, alors autorisé comme la seule langue littéraire, ces écrivains intègrent, dans la perspective de l’approche endogène qui a motivé cette étude, un ensemble inédit, celui des écrivains mandingues d’expression française. Aussi, cette catégorisation suppose-t-elle l’identification dans l’œuvre littéraire d’Ahmadou Kourouma, de Djibril Tamsir Niane et de MassaMakan Diabaté, des éléments caractéristiques de cette littérature, du moins des éléments nécessaires à son émergence dans le discours de la critique. Le caractère historique des œuvres de ces écrivains est révélateur du lien privilégié qu’ils entretiennent, en dépit de leurs nationalités différentes, avec leur passé mythique commun, du fait de leur appartenance à la culture mandingue. Dans lacréation littéraire d’Ahmadou Kourouma, de Djibril Tamsir Niane et de Massa Makan Diabaté, l’histoire de Soundjata se révèle comme l’élément constitutif de l’univers traditionnel, culturel, social et politique des sociétés mandingues. Pour Djibril Tamsir Niane et Massa Makan Diabaté, notamment, à qui l’on doit la transposition de cette histoire mythique en œuvre littéraire moderne, cette rencontre del’oralité et de l’écriture relève d’un discours contestataire visant à restaurer l’image de peuple sans passé, qui servait alors à désigner les communautés africaines en général. Cette obsession pour cet espace « mythique » témoigne de l’attachement de ces écrivains à l’histoire de leur peuple, mais aussi leur souci de vérité historique, car Niane comme Diabaté ont une conscience claire de la portéepédagogique de cette histoire ancienne connue sous le nom de Soundjata-fasa. Mais prenant surtout conscience de l’évolution historique des peuples du continent, en particulier ceux de l’ex-empire mandingue, Massa Makan Diabaté, précédé en cela par Ahmadou Kourouma, privilégie le récit romanesque à caractère hagiographique, qui renvoie à des faits connus et vérifiables, en comblant parfois les...
tracking img