Safsfasf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1377 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
sfsdfdsgsdgdsgdfgfffffffffffffffffffffffffffffffffTout d'abord il faut définir, analyser ce qu'est l'équilibre économique. L'équilibre économique désigne un état théorique dans lequel la valeur de la quantité des marchandises offertes par les offreurs, sur le marché de ladite marchandise, est égale à la valeur de la quantité des marchandises demandées par les demandeurs de la même marchandise.Ainsi l'équilibre économique se trouve sur plusieurs marché il faut définir alors les marchés ciblés par les libéraux classique dans leur analyse. Le marché de la monnaie, du travail et des biens et des services sont les marchés les plus importants car ils agissent directement sur les deux agrégat nécessaire à l'équilibre économique: la consommation et l'investissement. Les classiques cherchent unecroissance forte au travers d'une flexibilité totale, sans entrave étatiques tel le salaire minimum, les contrats de travail. L'équilibre économique est le meilleur moyen pour les économistes d'atteindre un niveau de rendement économique d'un état, de créer des richesses ainsi on retrouve l'équation emploi/ressource des économistes classiques ou :PIB = Consommation final + FBCF ( Investissement)+ Solde Commerce extérieur
On voit donc le poids de la consommation et de l'investissement. Il apparaît donc nécessaire pour les économistes de trouver un équilibre sur le marché des biens et des services ou va s'exercer la fonction de consommation ainsi que sur le marché de la monnaie car la monnaie, le volume exactement de monnaie mis en circulation par les banques centrales influe sur les tauxd'intérêts et ceux-ci vont déterminer l'investissement des entreprises. En effet grâce à des indicateurs que sont la VAN et le Tri les entreprise vont calculés la rentabilité d'un investissement rentabilité dépendante du cout de cet investissement c'est a dire le taux d'intérêts à payer pour l'investissement. En plus de ces deux marchés, le marché de l'emploi joue un rôle important égalementdans la consommation en effet le plein emploi, rêve avoué de tout les économistes, permettrait une consommation optimal. Pour ce faire les économistes classiques montrent que les entraves étatiques mis en place par les pays comme le salaire minimum interprofessionnel de croissance mis en place en France, les contrats traditionnels freinent la flexibilité optimal que devrait atteindre le marché dutravail pour connaître le plein emploi. Le plein emploi est un objectif affiché par tous les gouvernements, mais les méthodes pour y parvenir diffèrent radicalement, ainsi que la place de cet objectif dans l'ordre des priorités (par rapport à la lutte contre l'inflation, la croissance économique, la réduction des inégalités de revenu, etc.).
Des économistes libéraux mettent parfois en doute lapossibilité en France de réaliser la réforme de l' Etat-providence qu'ils jugent nécessaire. Cependant la consommation dépend d'autre facteur notamment la loi psychologique de Keynes.

En effet les deux agrégats nécessaire à l'équilibre économique ne dépende pas seulement d'un équilibre sur le marché ainsi le modèle IS-LM s’est ouvert à l’économie internationale avec ce qui est maintenant connucomme le modèle de Mundell-Fleming. Pour Keynes des facteurs externes entre en ligne de compte. C'est le cas de la loi psychologique fondamentale qui montre que l'accroissement du revenu entraine un accroissement de la consommation mais pas égal à l'accroissement du revenu le revenu croit donc plus vite que la consommation. A ceci le poids de l'investissement autonome n'est pas négligeable, il crée undéséquilibre car il est indépendant de la demande. Dans la mesure ou il ne dépend pas des taux d'intérêts le financement autonome ne dépends pas d'un équilibre sur le marché monnétaire. Keynes montre au travers de ces théories montre les limites du raisonnement classique libéral quant à l'équilibre économique avancé par ceux-ci. Mais Keynes au delà de ses critiques a soulever des théories...
tracking img