Sahara

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (295 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sahara barrière ou trait d’union ?

1. Le Sahara un milieu contraignant mais interactif
1.1. Les contraintes essentielles sont d’ordre climatique

8m de Km2 marquéspar la sécheresse. Entre l’isohyète 150mm et 250. Eau qui n’arrive que sous forme d’averses violentes.
1.2. Cette aridité détermine un creux

Végétation disparate, faunequi vit sous terre, densité de 1,5hab par km2. Espace de sédentarisation dans les oasis (palmier dattier, huile).
1.3. Espace de transition entre deux mondes

Mouvement demodernisation technique avec l’arrivée des arabes au Maghreb : l’Afrique noire ignore la roue, l’araire, l’écriture et les techniques de maitrise de l’eau.
Rapports au 7èmesiècle avec besoin d’or pour les royaumes prestigieux du Maghreb, main d’œuvre (comme les Harratines, métayers des oasis). « route de l’or » : or + esclaves (Agades,Tombouctou, Tamanrasset).
2. Des intérêts renouvelles au 20ème siècle
2.1. Le dépeçage territorial

Partagé entre 10 pays, 5 au Nord et 5 au Sud.
2.2. Un espace riche

Pétroleet gaz de la Libye et l’Algérie. Phosphate à Bou Craâ. Mines de fer de Mauritanie. Enjeu touristique pour le Maroc et la Tunisie.
3. Le Sahara en recomposition et terre deconflits
3.1. Dynamisme depuis les années 60

Triplement de la population, qui profite surtout aux villes -> bassin d’exploitation du pétrole et du gaz (main d’œuvre peuqualifiée), oasis (achat de motopompes). En 53, seule Biskra avait plus de 50 000 hab. Ajd, trente villes en ont plus de 100 000.
3.2. Le Sahara, terre de conflits

1963 :guerre du sable entre Maroc et Algérie. Conflit avec la Mauritanie pour l’ancien Sahara espagnol. Mais OUA reconnaît l’intangibilité des frontières issues de la colonisation.
tracking img