Saint nicolas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Institut Maris Stella
Rue F. Sterckx 44 6T2

1020 BRUXELLES

Cours de Religion 2009-2010

Mme Drugman

Table des matieres

INTRODUCTION……………………………………………………

1. BIOGRAPHIE……..………………………………………....1

2. DE SA JEUNESSE A SA MORT……………………….…..2

3. APRES SA MORT……………...…..……………………......3CONCLUSION……………………………………………………….

ANNEXE…………………………………………………………….

SOURCES……………………………………………………………

Introduction

Bonjour à tous, je vais vous présenter, à travers ce travail, la vie de Nicolas de Myre aussi connu sous le nom de Saint Nicolas.

Ce personnage est connu de tous mais peu de personnes savent encore l’origine et la vie de ce grand homme, c’est pourquoi, j’ai décidé de vous le présenter de manière plus détaillée afin quechacun parmi vous puisse connaître une fois pour toutes l’origine mais aussi la vie de Saint Nicolas.

Je commencerais par une brève biographie ensuite je détaillerais sa vie jusqu’à sa mort en passant par quelques anecdotes dont une qui ma spécialement plu et que je vous le ferais écouter en musique.

Toutes les questions sont les bienvenues lors de la présentation. Merci pourl’écoute que vous m’accorderez.

Biographie

Les débuts de la vie de St-Nicolas sont mal connus, les dates ne sont pas sûres, mais une chose est certaine, il a vécu à cheval sur le 3ième et le 4ième siècle après JC. Il semblerait, qu’il soit issu d’une riche famille de Patara, ville d’Asie mineure (actuellement la Turquie) aux environs de 255-257 et mourut le 6 décembre 345-352.

Il étaitreconnu pour sa grande générosité et son humanisme. Dans l’imagerie populaire européenne, St-Nicolas, généreux donateur prit rapidement la forme d’un vieil homme, pour le côté rassurant du grand-père, vêtu d’habits épiscopaux, soit d’un long manteau rouge, d’une mitre et d’une crosse en fonction des régions.

Il fut canonisé au Moyen-Age pour devenir notamment le Patron des enfants, puiscelui des écoliers. Il est aussi le patron des banquiers, des prisonniers, des marins, des femmes non mariées, des voyageurs, des pèlerins, des condamnés injustement, des poètes etc. Il devint aussi le Saint patron de nombreuses villes et royaumes.

De sa jeunesse a sa mort

Sa jeunesse est mal connue mais on sait que Nicolas se trouva à l’orphelinat suite à une épidémie de peste qui tuades milliers de gens dont ses parents. Lors de sa naissance, Saint-Nicolas se serait tenu tout seul debout, bien droit sur ses jambes. Il s'agirait, de son tout premier miracle. Devenu grand, il évitait les divertissements et préférait fréquenter les églises.

Entre 250 et 270, il fut le successeur de son oncle, l'évêque de Myre. Mais il fut emprisonné par l’empereur Dioclétien (Empereurromain) qui poursuivait cruellement les chrétiens. C’est en seulement 313 que saint Nicolas put alors reprendre sa place d’évêque grâce à l'empereur Constantin qui rétablit la liberté religieuse.

Sa vie est remplie d'anecdotes souvent représentées dans l'iconographie religieuse. Il était surtout connu pour sa bienveillance et sa générosité :

« Lorsqu’il apprend qu'un père n'a pasde quoi fournir une dot de mariage à ses trois jeunes filles et qu'il n'a d'autre moyen de survivre que de les livrer à la prostitution, Nicolas jette des bourses pleines d'argent dans leurs bas qu'elles avaient mis à sécher sur la cheminée. Grâce à lui, le père peut assurer le mariage de ses trois filles. »

« Il sauve également de la tempête les marins d'un bateau portant une cargaisonde blé pour la ville de Myre. »

C’est notamment grâce à ces nombreux actes de bienveillance qu’il devient connu et apprécié. Des anecdotes comme celles-ci sont beaucoup présentes mais il faut discerner le vrai du faux.

Saint Nicolas serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire romain. Il fut enterré à Myre, mais ses...
tracking img