Saint-simon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2011-02-16T20:04:43.35HTML:
2011-02-16T20:04:43.35HTML:
2011-02-16T20:04:45.96HTML:
Les textes politiques cherchent soit à dénoncer, soit à défendre une idée ou une personne. Saint Simon, mémorialiste et ayant une place dans la cour du roi dans la cabale du Duc de Bourgogne, ne dérobe pas à cette règle dans ses Mémoires de 1711. Il écrit effectivement un texte à la suite de la mort duDauphin, révélateur des sentiments qu'il ressentait à son égard. On s'interessera donc à la façon dont Saint Simon décrit le Dauphin, d'abord au cadre religieux, puis à l'effet de miroir que rejete le texte.Dans ce texte, on retrouve un champ lexical religieux important. Cependant celui-ci reste plutôt péjoratif. En effet l'auteur écrit " assez d'aumônes au curé et aux capucins de Meudon", qui signifieici qu'il attache beaucoup d'importance à la ville mais non à l'Eglise car il y a bati sa résidence particulière et semble y être énormément attaché " dépensât infiniments en bâtiments, en voyage de Meudon." Et c'est d'ailleurs par ce manque d'importance à Dieu qu'on retrouve par la suite " absorbé dans ses ténébres" qui révèle là ou le Dauphin repose suite à sa mort. De plus on retrouve lechamps lexical des sept péchés capitaux.Dans un premier temps vient l'orgueil qu'on retrouve grâce à une antithése " insensible à la misère et à la douleur des autres" et " sensible à ce qui lui était dû" Saint Simon montre alors que le Dauphin, qui devait devenir roi, ne pensait qu'à lui-même et qu'il se moquait bien du peuple qui l'entourait. En outre il ne s'adressait à ses domestiques que d'unefaçon mesquine " qui ne s'exprimait que par des questions basses" qui prouve que même avec eux il ne savait s'exprimait de façon un minimum convenable . Il était aussi grossier dans ses gestes" il était avec eux d'une familiarité prodigieuse" qui renforce le caractère détestable du Dauphin, et le fait qu'il avait l'air de ne pas savoir ce comporter pour une personne de sa hauteur. Puis on constate lesecond péché qui est la jalousie " Jaloux du respect" qui témoigne de????????????On trouve aussi l'avarice qui reprend le fait qu'il est égoiste " avare au-delà de toute bienséance" renforçant ainsi son comportement contraire aun roi. Toutefois il est aussi avare avec sa maîtresse " il est inconcevable le peut qu'il donnait à la Choin", "quoi qu'il valussent" il ne l'aide financièrement que trèspeu et en plus il écrit chacune de ses dépenses " il écrivait lui -même toutes ses dépenses prises pour lui" pour être sûr de ne pas être dupé, volé. Il y a aussi l'idée de luxure avec sa maîtresse " Ils les lui donnait lui-même, de la main à la main" qui donne l'illusion que l'argent est donné pour la débauche plutôt qu'une participation aux dépenses de "sa bien-aimée".Enfin il y a l'envie avecson châteu de Meudon, où il se montre dépensier " quoi qu'il dépensât infiniment en bâtiments, en meubles, en joyaux, en voyages de Meudon" révélant ainsi tous les plaisirs qu'il s'autorise à lui-même et renforçant alors l'égoisme du Dauphin. Puis pour le dénigrer encore une fois il développe le fait qu'il est paresseux" Doux par paresse", " trés paresseux" qui semble assez ironique car il est servipar des domestiques, des valets et toutefois il trouve un nouveau prétexte pour se plaindre.Mais il est aussi stupide "du sens assez" , " sans aucune sorte d'esprit" donnant une description d'un homme incapable de faire quoi que se soit, et encore moins de devenir Roi. Etant aussi négligeant sur son apparence en imitant "en proie à l'incurie et à l'imitation qu'à un mauvais naturel" consolidantcette stupidité et prouvant ainsi qu'il aurait été "un roi pernicieux" comme le dit Saint-Simon.Finalement, Monseigneur semblait être mauvais dans toutes les circonstances, et possédait tous les défauts et Saint-Simon ne se prive pas de bien le faire remarquer.D'abords pour exposer le caractère du Dauphin, il utilise un vocabulaire péjoratif important tel que "un tissu de petitesses arrangées",...
tracking img