Salam

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (829 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Je ne comprends pas là... J'ai consulté ma boule de cristal, j'aime pas la voyance
Pourtant je vois Marine partir en guerre contre ma croyance
Un drapeau nazi posé à l'Elysée, leur plan est grilléFrère, ils veulent nous interdire de prier
Je vois des gens qui râlent avec des banderoles
Faux aires d'humanité, des bulldozers avalent des camps de roms
Je vois les jaloux crever, la vie c'estcruelle
Normal vos résultats puaient comme ceux de Puel
Je vois des tsunamis couper des tranches de seufs
Respect la miss si t'as voiture n'est qu'une planche de surf
Je sens le mauvais goût grâceà mon flaire nasale
Sur T.F.1 je vois Zahia remplacer Claire Chazal
Je vois le rap çais-fran faire pause,
faute aux plumes, mourir d'une overdose d'auto-thune
Pour quelques liasses d'euros, je voisles mômes se faire épingler
Constat cinglant, le monde est cinglé

Refrain:
On m'a dit "de vivre" alors j'ai vécu mais j'ai compté les heures
On m'a dit "frère la vie c'est ça, faut affronterses peurs"
On m'a dit " nan y a pas de mal, c'est rien, y a plus de peurs"
On m'a dit " gros, retiens ces mots, reviens main sur le coeur"
Alors je suis sorti, j'ai visité le globe
On m'a dit "frèrela terre est belle mais faut quitter le block"
On m'a dit "trop de tes collègues touchent pas une cacahuète"
On m'a dit "frère lâche pas l'affaire", ba-ba-ba-ba-bah ouais

Je vois des hommes quifuient la misère, des clandestins débarquent en paquebot
Sa place on s'y accroche comme Laurent Gbagbo
La France est sans alibi
Alors on ment, pendant qu'on tue des innocents, on veut faire croirequ'on sauve la Libye
Les clichés peuvent tuer, village Kamini
ça passe encore mais plus jamais d'Ilan Halimi
Je vois des vies brisées, élèves en B.T.S
Qu'on assassine parce que les balles n'ontpas de G.P.S
Je vois le crime roder, prudent et dispo'
Fais gaffe, les pédophiles reviennent en force tout comme le disco
Je vois des coups qui pleuvent, les jeunes du bistrot
Crois moi la vérité...
tracking img