Saloute

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
%EHRZGF¨HREKDFIDHPQIRJRNVP¨QOURHGPOUHQR

Romantisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aller à : Navigation, rechercher
| Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2008). Si vous connaissez le thème traité, merci d'indiquer les passages à sourcer avec {{Référence souhaitée}} ou, mieux, incluez les références utiles en les liant aux notes de bas de page.(Modifier l'article) |
| Cet article n’est pas rédigé ou présenté conformément aux recommandations. Améliorez sa rédaction ! |
Courants littéraires |
Tragédie grecque |
Roman courtois |
Classicisme |
Littérature baroque |
Roman libertin |
Néoclassicisme |
Romantisme |
Naturalisme |
Réalisme |
Symbolisme |
Dadaïsme |Surréalisme |
Existentialisme |
Littérature prolétarienne |
Théâtre de l'absurde |
Structuralisme |
Nouveau roman |
Le romantisme est un courant artistique d'Europe occidentale apparu au cours du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne et en Allemagne, puis au début du XIXe siècle en France, en Italie et en Espagne. Il se développe en France sous la Restauration etla monarchie de Juillet en réaction à la régularité classique jugée trop rigide et au rationalisme philosophique des siècles antérieurs.
Le romantisme s'esquisse par la revendication des poètes du « je » et du « moi », qui veulent faire connaître leurs expériences personnelles et faire cesser cet aspect fictif attribué aux poèmes et aux romans. Le romantisme se caractérise par une volontéd'explorer toutes les possibilités de l'art afin d'exprimer les extases et les tourments du cœur et de l'âme : il est ainsi une réaction du sentiment contre la raison, exaltant le mystère et le fantastique et cherchant l'évasion et le ravissement dans le rêve, le morbide et le sublime, l'exotisme et le passé. Idéal ou cauchemar d'une sensibilité passionnée et mélancolique, ses valeurs esthétiques etmorales, ses idées et thématiques nouvelles ne tardèrent pas à influencer d'autres domaines, en particulier la peinture et la musique. Le romantisme peut être présent dans les romans du XIXe siècle comme chez Hugo, Chateaubriand, Stendhal, et chez les Allemands également au XVIIIe siècle comme Eichendorff, Goethe, Hoffmann…

Sommaire[masquer] 1 Définition 1.1 Premier sens (étymologique)1.2 Deuxième sens (sens adopté par l'histoire littéraire) 2 La rupture avec le classicisme : le préromantisme anglais de la fin du XVIIIe siècle (les Graveyard Poets et le roman gothique) 3 Le romantisme allemand 4 Le romantisme britannique 5 Le romantisme français 6 Articles connexes 6.1 Manifestations 6.2 Artistes romantiques, précurseurs et autres 7Bibliographie 8 Source 9 Liens externes 10 Notes et références |
Définition

Caspar David Friedrich, Le Voyageur contemplant une mer de nuages, 1817-1818 (Kunsthalle de Hambourg).
Le romantisme émerge en Allemagne à la fin du XVIIIe siècle. Novalis en définit le programme dès 1798 : « Le monde doit être romantisé. Ainsi on retrouvera le sens originel. […] Quand je donne auxchoses communes un sens auguste, aux réalités habituelles un sens mystérieux, à ce qui est connu la dignité de l'inconnu, au fini un air, un reflet, un éclat d'infini : je les romantise[1] ».
En France, on a donné le nom de romantisme au grand courant littéraire qui a commencé aux environs de 1820 et s'est poursuivi jusqu'aux alentours de 1850, pendant la Restauration et la Monarchie de Juillet. Cenom désigne un art où l'imagination et la sensibilité prédominent sur toute autre faculté de l'esprit. Plus généralement, il évoque des formules diamétralement opposées à celle de l'art classique des XVIIe et XVIIIe siècles.
La définition du romantisme, c'est d'être « indéfinissable », écrit Claire de Duras en 1824[2].
Le mot romantisme n'a pris ce sens précis que tardivement. La crise...
tracking img