Salut les bee gess

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5126 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Pour laisser une trace de tout ce que j’ai eu la chance de pouvoir faire et surtout de voir, je voudrai énumérer toutes les merveilles de la nature, raconter toutes les rencontres avec ces peuples ,inconnus pour nous,qui pensions que ces contrées perdues ,lointaines,n’étaient habitées que par des tribus aux mœurs arriérées, Les Himalaya, pays dont l’altitude est toujourssupérieure à 3000 m, sont un carrefour du monde,les cultures s’y mêlent,se heurtent sans jamais se fondre et les habitants ,si différents soient t ils ,d’une vallée à l’autre, partagent des qualités singulières qui sont la joie de vivre,l’humour,et une hospitalité que nous avons tendance à oublier et cela, malgré des conditions de vie, souvent très difficiles.
Les dieux habitent l’Himalaya à lalisière de la terre et de l’infini, ils règnent depuis que le monde est monde. Dieux indous, divinités bouddhistes ou animistes ont pris possession des hauts sommets et les glaces éternelles vibrent de leur terrible présence.
Rêves de pays que je pensais inaccessibles, mais dont les récits d’aventuriers embrasaient mon imagination. Régions de moyennes montagnes, lacs mauves, salés, plateaux arides etinfinis du Tibet, jungles exubérantes du Bhoutan, routes et sentiers vertigineux du Népal, sommets encore vierges, ponts catastrophes, glaciers immenses. Toute une nature démesurée. Les peuples s’y sont installés, l’ont sillonné dans tous les sens. L’hiver,très long fige tout,mais,dés la neige fondue,les caravanes repartent,les marchandises circulent,ainsi que les idées,les histoires,lesprêcheurs, les sages venus de l’Est, Inde ou Chine.
L’Himalaya était donc devenu rêve d’aventures (les astronautes qui l’ont survolé, ne l’ont-ils pas appelé troisième pole de la planète). Château d’eau de l’Asie, ce royaume de tous les dieux est encore la patrie ancestrale de multiples ethnies qui ont accroché à ses pentes une civilisation longtemps préservée. Parcourir cette grande muraille, dont lespuissances souveraines se disputent les points stratégiques, c’est découvrir un ensemble de géographie humaine d’une fascinante originalité.

L’Himalaya n’est pas le bout du monde. C’est un carrefour .Les peuples, langues, coutumes, cultures, légendes, religions s’y sont mélangés, côtoyés, heurtés, mais sans jamais se fondre cependant.
Est-ce l’ivresse des hauteurs, le vertige des grandsespaces, l’air froid et sec qui enivre .La réaction face à cette nature qui s’impose est souvent mystique .Est ce la patte des dieux qu’ils se sont choisis ? L’Himalaya n’est pas un pays tragique, c’est un pays magique.
Matérialisme ou trivialités les plus crus y sont de pair avec un émotionnel ou un mysticisme des plus débridés. On rit de tout, tout est sacré aussi. Et les dieux sont conciliants.Mais ce n’est pas une terre de paix, et cela ne l’a jamais été. Actuellement, pas une seule grande puissance, qui, sous couvert de coopération, n’y soit présente ; Et, encore une fois, cette montagne magique est au centre du monde
Voilà, Caro, Tam, Paul et Tessa, ce que je veux vous faire connaître, avant que la modernité, mal qui semble obligatoire et qui va donc s’imposer, lamine toutes cesmerveilles.

Ma passion pour l’Himalaya m’a conduit dans des pays ou ne survivaient désormais que des bribes de culture ancestrale. Pourtant ces terres avaient été fertiles en petites monarchies et en grandes religions. Seul l’élan e la foi traversa les siècles, tandis que la plupart des royaumes disparaissent au fil des retournements de l’histoire. Leur nom semble évoquer aujourd’hui un mondeimaginaire, tant ils paraissent perdus dans l’espace et le temps. Et les grands empires contemporains dévorent les derniers refuges de ces cultures millénaires. Ladakh et Sikkim passeront sous le contrôle de l’Inde, le Tibet sous la férule des armées chinoises. Ne reste, finalement que le Népal et le Bhoutan.
Les paysans himalayens cultivent les pentes de 800 m à 4500 m avec une incroyable...
tracking img