Salut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (908 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pierre de Ronsard (1524-1585) étant l’un des créateurs du mouvement poétique "La Pléiade» a rompu avec la poésie médiévale et cherche à exercer son art en français. L’auteur a déjà cinquante-quatreans quand il compose se poème ce qui est exceptionnellement âgé a cette époque ce qui enlève le charme a celui-ci. Les thèmes et les procédés d’écriture seront grandement explorés dans cette analysede l’œuvre «Quand vous serez bien vieille» qui est dans le recueil Sonnet pour Hélène. Après le propos du texte, les thèmes majeurs seront abordés à savoir la vieillesse, le temps et la mort.

Dansce poème, Pierre de Ronsard essaie de persuader Hélène de Surgène, une fille de la cour, de l’aimer à l’aide d’une déclaration peu commune. Il expose à celle-ci le regret qu’elle pourrait avoirlorsqu’elle sera vieille si elle néglige de trop longtemps Pierre de Ronsard.

Le sonnet qu’a composé Pierre de Ronsard traduit bien l’amour qu’il éprouve pour Hélène et une déclaration qui se termine parune morale très illustrée. Pierre souffre du rejet d’Hélène et essaie de la séduire par un poème au rythme lent qui découle des nombreuses virgules. Aussi, le poète n’hésite pas à prendre un tonarrogant et cruel face à la vieillesse et à la mort. D’ailleurs, une gradation ascendante marque cette insolence grandissante. En effet, au départ, l’auteur affirme que la fille est «Assise auprès du feu»(v.2), mais un peu plus loin, il la désigne comme «une vieille accroupie» (v.11), ce qui montre que la seule qualité d’Hélène est maintenant la vieillesse et que sa vie est par conséquent trèsmonotone. Bref, toute cette gradation souligne le regret du passé qu’aurait Hélène. Mais, malgré le ton narcissique, Pierre de Ronsard évoque du respect pour Hélène par les seuls pronoms qui la désignent :«vous» (v.1-3-5-11). De plus, Pierre de Ronsard a introduit un seul discours direct dans l’œuvre accompagné d’une forte ponctuation qui n’apparaît qu’une seule fois : « Ronsard me célébrait du...
tracking img