Salut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
C’est plus facile de tomber dans la drogue que d’affronter la vie, plus facile de voler que d’essayer de gagner, plus facile de tricher que d’apprendre, plus facile de frapper que de parler. L’amourpar contre, ça demande des efforts, du courage.

Quand j’te regarde j’ai des nausées, j’ai mal au bide et j’ai envie de gerber. Je me lève le matin, je te regarde et ma journée est gâchée.

Deuxintellectuels assis vont moins loin qu’un con qui marche.

Les excuses c’est comme les trous de cul, tout le monde en a !

Si tu veux être avec quelqu’un pour toujours, il faut vivre pourtoujours.

Je ne veux pas parler de mon avenir, car tout ce qu’on me dit là, rend parfaitement clair que tu n’en feras pas partie...

Allume le shit fume le shit et passe à ton voisin.

Tu es comme unedrogue pour moi, c’est comme si tu étais ma propre marque d’héroïne.

T’entendre respirer est mon cadeau le plus précieux.

Son absence a envahi tout mon horizon, comme si on avait percé un troubéant dans ma poitrine...

Je t’ai aimé comme j’ai pu, tu crois qu’un autre y arriverait mieux ?

Peut-être donnons-nous tout le meilleur de nous-mêmes à ceux qui de leur coté ne nous accordent querarement une pensée.

Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là.

À mon avis, les tragédies font parties de la vie, on ne va pas baisser lesbras parce qu’on est malheureux. Je me suis rendu compte d’une chose, quand on nous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces, parce que la vie continue quoiqu’il arrive et cette douleur quinous déchire en fait partie.

À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges, d’autres fontsimplement face à la vérité. Certains sont des personnes cruelles et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et pourtant, il ne vous en faut...
tracking img