Salvador dali en epagnol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (422 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Salvador Dalí

Salvador Dalí de son vrai nom Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech, marquis de Púbol est né le 11 mai 1904 et mort le 23 janvier 1989 à Figueras en Catalogne.Artiste-peintre, sculpteur, réalisateur et écrivain. Son enfance se partage entre Figueras, Barcelone et Cadaqués, cette région est alors devenue la principale inspiration de Dalí pour ces peinture tout aulong de sa vie. Son intérêt pour la peinture commence alors très tôt en fréquentant une famille d’artistes catalans, les Pitchot et étudiera par la suite aux Beaux-arts de Madrid d’où il est exclu aprèsmultiples provocations. C’est alors lors de ses nombreux voyages qu’il rencontre Picasso et Miro. L’été 1929, un groupe de surréalistes lui rendent visite à Cadaqués, dont Paul Eluard et sa femmeGala. C’est alors le coup de foudre entre Gala et Dalí et ils ne se quitteront plus. Ils s’installeront dans une petite maison de pêcheur en vivant de peu. Le peintre commence alors à ce faireconnaître à Paris en fréquentant les diners mondains et les cercles surréalistes. Il débarquent ensuite avec Gala en 1934 à New-York et se fait connaître, les Américains sont alors subjugués par sonpersonnage et son audace pour le surréalisme . Il résidera à Port-Lligat et continuera de voyager, jusqu'à la mort de sa femme. Dali est alors profondément affecté par cette mort. Il retourne alors vivre àPúbol et peint son dernier tableau La queue d’aronde. Il est alors victime de l’incendie de sa chambre en 1984 et est grièvement brulé. IL finira ses jours dans l’appartement de la Torre Galatea etdécéde le 23 janvier 1989 à l’hôpital de Figueras.
Il redéfinit le surréalisme et ajoute toujours une touche personnelle, grâce a sa « méthode paranoïaque-critique ». L'artiste puise dans sespsychoses et peint ses obsessions les plus enfouies, il l’a dit lui même « Je suis un exhibitionniste. La vie est trop courte pour passer inaperçu » Provocateur à souhait, Dalí crée l'événement à chaque...
tracking img