Sartre - le rapport à la dénaturation

Pages: 28 (6878 mots) Publié le: 20 mai 2009
INTRODUCTION

L’espace culturel du XXème siècle est sans contredit caractérisé par le mouvement, le changement, la dénonciation de l’humain en décrépitude. Les deux Guerres induisent la faillite de la raison, la vulnérabilité de l’homme, la remise en question de sa condition de mortel. Où en est rendu l’être humain? Que sera désormais son rapport au monde extérieur? Le XXème siècle, c’estla renaissance de l’existentialisme. Suite à Kierkegaard, apparaissent les Heidegger, Jasper, Husserl et finalement Sartre.

Son influence sera majeure dans l’histoire de la littérature et de la philosophie. On lui offrira le prix Nobel qu’il refusera sous prétexte qu’il ne tient pas à s’institutionnaliser. Lorsqu’on lui demande en 1975 ce qu’il aimerait voir durer de toute son œuvre, ilrépond les Situations, Saint Genet, la Critique de la raison dialectique et Le Diable et le bon Dieu. Il ajoute : « Et puis La Nausée aussi. Je considère que, du point de vue proprement littéraire, c’est ce que j’ai fait de mieux. »

La Nausée (1938), premier roman existentialiste qui allie philosophie et littérature, sera donc l’objet à l’étude dans le cadre de mon mémoire de fin debaccalauréat. En fait, il s’agit davantage d’un projet qui n’est à strictement parler qu’une analyse d’un ouvrage produite simplement sur papier. La littérature étant un phénomène graphique à la base, il existe d’autres moyens de la diffuser et c’est dans cette optique que j’ai élaboré un projet lequel portait, dans sa phase première, sur l’analyse du roman La Nausée de Jean-Paul Sartre.
Ladeuxième phase était justement d’utiliser un autre médium que celui de l’écriture pour diffuser d’une certaine manière une partie du contenu de cette analyse. Bien sûr, la diffusion visait un groupe restreint, des collégiens. L’idée était donc la suivante, présenter un extrait du texte à deux groupes de collégiens dans le cadre d’une seule période de deux heures. L’expérience avait pour contraintemajeure le temps. Alors que nombre de gens ont consacré plusieurs écrits à ce même roman, il fallait faire sortir les lignes directrices de l’ensemble du texte en un bref laps de temps.
La troisième partie du projet consiste en ce qui se déroule présentement, c’est-à-dire la rédaction du mémoire, lequel décrit de manière plus exhaustive le processus analytique visant cette œuvre.

Dans les pagesqui suivront, nous ne traiterons pas exclusivement de l’extrait en question, mais aussi du processus général de l’analyse qui a permis de sélectionner l’extrait qui fut présenté. Ce rapport prendra donc la forme d’une analyse textuelle laquelle traitera notamment de la négation de la figure qu’est l’anthropomorphisme dite aussi personnification. Nous ne sommes pas sans savoir que cette figure,comme son nom le suggère, est l’attribution des caractères d’une personne humaine à un objet inanimé. Or, en lisant le roman La Nausée nous pouvons émettre l’hypothèse que le personnage principal, Antoine Roquentin, est parfois loin de ce procédé en ce sens qu’il se décrit dans l’antithèse de ce qu’est justement l’anthropomorphisme. Cet inanimisme qui incombe le personnage semble être le résultatde sa prise de conscience de l’existence et de l’angoisse qu’elle suscite.
Un des passages les plus notoires du texte qui permet d’approfondir cette thèse de la dépersonnification, voire de l’objectivation du personnage, est celui où un certain lundi, las devant sa page qui ne se remplit pas, il prend conscience, comme un choc solide, de son existence . Voyant que son « canif est sur la table», il le prend et s’envoie « un bon coup de couteau dans la paume ».
Antoine Roquentin comme pendant moderne de la Méduse, personnage dénaturé, dépersonnifié, objectivé.
Il sera étudié en fonction de certains éléments propres aux objets qui découlent de l’opposition avec l’anthropomorphisme. Le premier sera le temps, qui, dans ce cas, suggère incontestablement le mouvement dans son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'homme face à la technique ou la dénaturation de masse
  • Correction de l'introduction à l'explication d'un texte de sartre
  • « L'homme est condamné à être libre » J-P Sartre
  • écriture d'invention à la manière de "la nausée" de Sartre
  • Sartre
  • Le rapport des sociétés à leur passé.
  • Les rapports au travail et a l'emploi
  • Le rapport des societes a leur passe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !