Sartre texte + expli

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1729 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Expliquez le texte suivant

« Puisque la liberté exige que la réussite ne découle pas de la décision comme une conséquence, il faut que la réalisation puisse à chaque instant ne pas être, pour des raisons indépendantes du projet même et de sa précision; ces raisons forment l'extériorité par rapport à tout projet et la liberté est la perpétuelle invention des moyens de tourner ces difficultésextérieures, mais il est bien entendu que la réussite doit être seulement possible, c'est-à-dire qu'il n'y a action que si les difficultés extérieures peuvent toujours être si élevées ou si neuves que l'invention humaine ne puisse pas les surmonter. Ainsi est-il toujours entendu à la fois que l'entreprise humaine a réussi à cause de la libre décision et de la libre inventivité qui a surmonté lesobstacles et à la fois qu'elle a réussi parce que ce sont ces obstacles-là et non d'autres plus grands qui lui ont été imposés. Toute entreprise humaine réussit par hasard et en même temps réussit par l'initiative humaine. Si le tireur n'avait pas eu le soleil dans l'oeil il m'atteignait, je manquais ma mission de reconnaissance. Il s'en est donc fallu d'un rayon de soleil, de la vitesse d'un nuage,etc. Mais, en même temps, mes précautions étaient prises pour éliminer tous les dangers prévisibles. En un mot les possibles se réalisent dans la probabilité. La liberté se meut dans la sphère du probable, entre la totale ignorance et la certitude ; et le probable vient au monde par l'homme ».

SARTRE, Cahiers pour une morale

On définit généralement la liberté comme l’état dans lequel unsujet peut agir sans contrainte ni obstacle. En effet, lorsque notre décision bute sur un obstacle qui l’entrave et l’empêche de se réaliser, nous nous demandons si nous sommes réellement libres d’agir selon notre volonté et nous remettons en cause notre liberté. Cette situation pose le problème philosophique de la liberté humaine auquel s’est intéressé Jean-Paul Sartre dans Cahiers pour unemorale . Ainsi pouvons-nous nous demander à travers l’étude d’un extrait de cet ouvrage comment se définit la liberté humaine. Sartre explique que c’est au contraire, en tant que la décision vient sans cesse s’éprouver au contact des obstacles que se forge cette liberté. Dans une première partie qui s’étend de la ligne une à la ligne 7 (« ne puisse les surmonter »), il montre que pour qu’il y aitliberté, il faut que la réalisation des décisions du sujet soit toujours possible et non pas nécessaire. Dans une deuxième partie, de la ligne 7 à la ligne 13 ( « de la vitesse d’un nuage etc.. ») il en déduit que si la décision

aboutit alors à la réussite, c’est à la fois du fait du hasard et de l’initiative humaine. Enfin, de la ligne 13 à la ligne 16, il conclut que le hasard n’anéantit pasla liberté humaine qui se définit indépendamment de ce potentiel de contingence radicale.



Dans un premier temps, Sartre distingue la liberté de la toute-puissance que conférerait la réussite inconditionnée de toutes nos décisions.
Il part du constat selon lequel « la liberté exige que la réussite ne découle pas de la décision comme une conséquence ». Il réfute la nécessité de la réussitepour postuler sa contingence. En effet, si le sujet vit dans la certitude que tout ce qu’il décide adviendra, il vit non pas comme un être libre mais comme une machine, sa volonté est automatique, implacable. Or, comment penser la liberté sans penser son contraire ? De la même manière que l’on ne peut parler du vrai sans connaître le faux ou du grand sans connaître le petit, il nous faut pourévoquer la liberté avoir conscience des obstacles qui s’y opposent. Les termes se définissent les uns par rapport aux autres, par leur contraire, dans un processus dialectique. Ces contraintes qui se placent entre le sujet et la réalisation de ses projets ne sont pas de simples lacunes du projet, car alors elles ne seraient plus des obstacles, mais des bévues. Elles sont « extérieures » au sujet...
tracking img