Sartre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (413 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lorsqu'en juillet 1943, Simone de Beauvoir s'installe à l'hôtel La Louisiane (60 rue de Seine), cela fait déjà plusieurs mois qu'elle et Sartre hantent les bars alentour. Pas tant pour leurscocktails que pour la chaleur de leurs poêles. La chambre qu'occupe le Castor à Saint-Germain-des-Prés s'apparente d'ailleurs à un taudis : "J'écris à la lueur d'une chandelle, c'est très romantique,peut-être trop. L'électricité a sauté comme d'habitude, cet hôtel est vraiment atroce." Le couple préfère se retrouver au café de Flore, où il a ses habitudes depuis 1941. Simone y rédige 'Tous les hommes sontmortels', Sartre 'Les Chemins de la liberté'. Atmosphère studieuse. D'autant que l'Occupant occupe égaleement les cafés du coin – dont les plus fameux, le Flore, les Deux Magots et la brasserie Lipp,sont déjà perçus comme de "véritables institutions, aussi célèbres que des institutions d'Etat"

Aussi les bistrots de Saint-Germain n'ont-ils pas vraiment attendu Sartre et Beauvoir pour se fairemousser (ayant déjà vu passer Rimbaud, Verlaine ou Hemingway). Pourquoi alors leur restent-ils à ce point attachés ? Question de circonstances ? A la Libération, nombre d'auteurs affluent vers ce précarré, pullulant de librairies et d'éditeurs. Des manuscrits s'échangent, chacun est avide d'une renaissance culturelle, après l'ère de censure du gouvernement de Vichy. L'histoire récente éclipsel'ancienne et Saint-Germain-des-Prés redevient le centre culturel de la capitale. Du coup, Sartre et Beauvoir en paraissent des précurseurs sans l'avoir cherché. Ils en profitent pour jongler entre lesdifférents réseaux littéraires qui papillonnent alors autour d'eux, et que définit Sartre : "Flore : jeune littérature ; Deux Magots : vieux littrateurs ; Lipp : politique."

En 1946, Sartre emménageavec sa mère, au quatrième étage du 42 rue Bonaparte : vue plongeante sur la terrasse des Deux Magots, où se succèdent Roger Vailland, les frères Prévert, Jean Genet, les surréalistes… Il y...
tracking img