Satisfaction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1940 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre I : présentation générale de l’organisme d’accueil « AIR Algérie »

Cette deuxième partie sera consacrée à l’étude, l’analyse de l’entreprise AIR Algérie.
Nous verrons dans un premier temps une présentation de notre lieu de stage histoire de nous permettre aux lecteurs d’avoir des informations générales sur l’entreprise. Puis nous avonsaxés notre travail sur les fonctions de l’activité d’Air Algérie, l’analyse du produit qu’elle propose et le marché qu’elle convoite. Enfin, nous terminant notre travail en relevant quelque points fort et points faible de cette structure d’accueil.

Section 1 : présentation et organigramme d’Air Algérie
1-Historique :
Air Algérie pavillon national de transport aérienoccupe une place importante dans l’économie du pays, pour maintenir sa part du marché et sa position de principal transporteur, Air Algérie dispose d’une gestion des plus rigoureuse sur tous depuis le retour des compagnies étrangères.
Créer en 1963, la compagnie a été nationalisé après obtention de 51% du capitale de l’entreprise AIR France et devient alors instrument privilégié du
Gouvernementpour l’exercice de la politique du transport aérien du pays.
La multiplication des liaisons par AIR Algérie suscitera la mise en place d’une série de mesure de réorganisation de toutes les structures de la compagnie, des mesures qui s’imposent compte tenu des nouvelles exigences d’un pays souverain.
Toutefois cette souveraineté nationale ne peut être pleine et entière qu’à travers un cadrejuridique de nature à facilité la création et le développement des services spécifiquement algérien.
Ce cadre sera précisément établi par la promulgation de la loi 64-166 du 08 juin 1964 relative aux services aériens.
De 1965 à 1969, l’effort principal a porté sur l’adaptation de notre législation nationale avec la ratification des textes internationaux par l’Algérie tout en assurant une prise en maineffective de notre espace aérien ; c’est ainsi que le réseau international atteindra les 26 escales en 1969.
Ces accords ne traduisent la volonté de stimuler l’opérateur avec la diversification du réseau internationale mais expriment parallèlement le souci de renforcer les liens avec les pays ou nous sommes liés par un ensemble d’intérêt.
En 1969 fut l’apparition d’une deuxième société, « STA »société de travail taxi aérien.

En 1970 Air Algérie augmente son taux d’association et passe de 51% a 83% des actions restantes.
En mars 1972, qui est une date historique pour Air Algérie, deux bings 727 - 200 venant de Seattle (USA) arrivaient à Alger, ils étaient dotés des derniers perfectionnements techniques et commerciaux de l’époque.
Entre 1972 et 1974 les parts détenues par air Francesont progressivement acquises par Air Algérie, le processus de nationalisation c’est achevé en décembre 1974
En 1975 Air Algérie absorbe les activités de la société de travail aérien et avec la promulgation de l’ordonnance n°75-39 du 17 février 1975 portant sur le statut de l’entreprise, Air Algérie est devenu entreprise publique économique (E.P.E) sous le nom de « société national de transportet de travail aérien SNTTA ».
Apres la séparation des activités de gestion d’aéroport et de transport aérien l’entreprise a pu retrouvé une certaine stabilité qui a permis de :
- relancer la formation dans l’entreprise
- développé la coopérative intermaghrébine notamment par une assistance technique.
- Améliorer la coordination interne.
En 1983 Air Algérie a été restructuré en deuxentreprises :
-Air Algérie pour le transport aérien international.
- transport aérien intérieur et travail aérien.
La société a fonctionné ainsi jusqu’en 1997.
Suivie en 1984 par la dissolution de la compagnie inter air service et l’intégration de ses activités au sein d’Air Algérie qui a été réorganisée en trois directions générales adjointes chargées :
• Des lignes internationales
• Des lignes...
tracking img