Sauver l'obscur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1205 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de philosophie Boué TS7 Romain Sujet : « Sauver l’obscur » Mais alors « sauver l’obscur » reviendrait à se poser la question : faut-il privilégier le clair à l’obscur ? Et même doit-on laisser une place à l’obscur ? Ce sont les deux grandes interrogations que nous choisirons de traiter. Cela signifierait que l’obscur viendrait s’opposer à la vérité, il représenterait une menacepour celle-ci. La vérité est la concordance entre le réel et la pensée, l'erreur, dit Platon, est une ignorance double, c'est-à-dire une ignorance qui ne se sait pas ignorante, une ignorance doublée d'une illusion. Alessandro Baricco , lui, prétend que « l’obscurité suspend tout. Il ,’ya rien dans l’obscurité qui puisse devenir vrai. » Cela nous amène donc à nous intéresser au phénomène de lareligion. La religion au départ a été une forme inventée par l’homme afin de répondre aux questions sans réponses, une forme non rationnelle pour se satisfaire, forme qui impose la présence d’un Dieu, un être transcendant qui aurait réponse a tout. De la religion il en ressortirait une croyance dévouée c'est-à-dire une adhésion non rationnelle qui donnerait comme explication l’exploit d’une divinité.L’homme a donc essayé d’expliquer son ignorance par une idée irrationnelle qui lui permettait de se sortir de l’erreur et de l’obscurité. Mais pendant un moment, la religion a été associée à l’obscurantisme. Ce dernier est un dérivé du latin « obscurus », c’est à dire obscur, ténébreux. L'obscurantisme désigne une attitude, une opinion ou une doctrine opposée à la diffusion des connaissances etau progrès de la science et de la raison. Ce sont les Lumières de la raison qui au XVIIIème siècle menaient un combat acharné pour permettre l’instruction de la population et éradiquer cet obscurantismenotamment grâce à l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert regroupant les textes de grands philosophes. Ainsi des philosophes comme Voltaire ou Diderot par exemple, ont contribué à dévaloriser lareligion en dénonçant les excès irrationnels, comme le fanatisme, la superstition, le dogmatisme hostile à la liberté de pensée, l’hypocrisie morale… Arthur Schopenhauer, lui, généralise et même confond obscurantisme et religion : « Les religions sont comme les vers luisants: pour briller, il leur faut de l'obscurité. » Cela voudrait dire que la vérité doit être inexistante pour qu’une religions’affirme. C'est-à-dire se mettre dans l’erreur pour mieux mettre en avant la religion. Mais la religion induit l’idée de Dieu et cette idée et bien contestable. Il y a contradiction rationnelle insurmontable à affirmer que Dieu est cause du monde. En effet, si Dieu est Cause du monde, il faut que lui-même ait été causé, donc on peut remonter la série causale jusqu’à l’infini ou alors l’hypothèse selonlaquelle Dieu se serait auto-créé sont toutes deux incompréhensibles car « ex nihilo nihil » autrement dit, à partir de rien il n’y a rien. Sans oublier le fait qu’il n’y a aucunes preuves tangibles de cette existence. La science, qui a pris naissance au XVIIe siècle avec la philosophie de Descartes, pourrait alors être une source de vérité car rigoureuse elle permet de résoudre des problèmes.Mais qu’est exactement la science ? Le mot science vient du latin « scire » qui veut dire savoir. C’est une connaissance objective qui établit entre les phénomènes des rapports universels et nécessaires, autorisant la prévision de certains résultats ou de certains effets. Mais rappelons que la science lutte contre l’obscur parce qu’elle est vraie mais avant tout elle est vraie car elle estrationnelle, et la rationalité inhérente à une proposition se reconnait à deux critères qui sont d’abord la nécessité logique ou encore apodicité c'est-à-dire la capacité de réfléchir avec rationalité puis l’universalité. Du fait que cette dernière est vraie ressort aussi le fait qu’elle est prouvée, autrement dit elle doit toujours apporter des preuves matérielles de sa véracité. La science est le...
tracking img