Savetier et le fiancier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1061 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Arnolphe, Dom Juan et Tartuffe sont tous les trois des beaux parleurs. Ils savent trouvé les mots pour arriver a leur fin, dans ces trois textes ci : pour séduire une femme.
Arnolphe est un personnage entêté et possessif . Il voulait garder Agnés pour lui tout seul si bien qu'il élevait à l'écart du monde pour qu'elle ne puisse aimer un autre homme que lui. Cependant c'est un échec mais Arnolphene baisse pas les bras, et continue coute que coute de la charmée et de tout faire pour qu'elle tombe amoureuse de lui. On sait aussi qu'Agnés aime quelqu'un autre en l'occurrence Horace et tous les discourt que peux tenir Arnolphe ne l'atteignent pas elle ne ressent rien pour lui.
Dom Juan est un homme qui aime séduire les belles femmes, il n'aime pas s'attacher par la suite, il ne veut queséduire puis après avoir obtenue ce qu'il voulait n'hésite pas a l'abandonner. Charlotte, la femme qu'il tente de séduire, a du mal a lui faire confiance au début, mais se laisse vite prendre au piège par ses belles paroles et accepte donc au final de l'épouser.
Tartuffe est un imposteur, il se fait passer pour quelqu'un autre or il ne veut qu'une seule chose: séduire Elmire. Malheureusement tousses beaux discourt qu'il a en vers Elmire ne la touche pas, elle reste fidèle a son époux et ne se laisse pas avoir par toutes ses belles paroles.

Chaque déclaration d'amour s'adapte a la femme a laquelle elle est destinée.
Arnolphe fait une déclaration ou il avoue a Agnés qu'il lui pardonne le fait qu'elle en aime un autre, qu'il serait près a tout pour lui prouver son amour, il serait mêmeprès a mourir pour elle, mais cela ne touche en aucun cas Agnés qui est amoureuse d'Horace.
Tartuffe lui joue sur la beauté d'Elmire dans sa déclaration, il essaie de lui faire comprendre a quel point ces charmes sont attirants et qu'il ne peut pas résister et d'ailleurs aucun homme ne pourrait résister à cela. Seulement Elmire étant marier, elle ne se laisse pas prendre au jeux et repousse lesavances de Tartuffe
Dom Juan trouve les bons mots dans sa déclaration pour charmer Charlotte, il joue lui aussi sur le charme de cette femme, sur le fait qu'elle soit beaucoup trop belle pour n'être que la femme qu'un paysan. Charlotte étant réticente au début elle ne se laisse pas avoir facilement, Dom Juan lui certifie qu'il pense réellement tout ce qu'il dit et qu'elle sera bien mieux avec lui.C'est parole fonctionne et Charlotte se laisse prendre au jeux et accepte de l'épouser.
Dom Juan et Tartuffe s'adressent a deux femmes déjà marier, ils jouent tout deux avec le charme deux ces femmes et leur disent a qu'elle point des aussi belles femmes ne peuvent rester avec de tel mari. Dom Juan réussi alors que Tartuffe échoue lui exprimant trop d'amour il en fait beaucoup trop, Elmire ne selaisse pas prendre par ses belles paroles. Quand a Arnolphe, sa déclaration ne marche nullement, on peut pensé que son amour démesuré effraie Agnés ne la poussant que plus dans les bras d'Horace.

Le texte B est un extrait de l'acte III scène 3 de Tartuffe écrit par Molière en 1964. Les thèmes liés a cette pièce de théâtre sont en premier lieu l'hypocrisie, la religion et le mariage forcé. Nousanalyserons en premier temps a quel thème, genre et registre cette pièce et de cet extrait ils font parti. Puis nous approfondirons l'analyse en commentant précisément cet extrait.

Cette pièce appartient au genre de la comédie classique en vers. La comédie est un genre «populaire». Elle n’est pas nécessairement drôle : elle est ainsi nommée pour être distinguée de la tragédie, dont elle n’a pasà suivre les règles. La comédie larmoyante, par exemple, n'a rien d'humoristique mais fonctionne comme une comédie, notamment à travers la caractéristique classique de la fin heureuse.
Cet extrait est lié au thème de l'hypocrisie, Tartuffe dévoile une nouvelle face de sa personnalité devant Elmire, il essaie de la séduire avec des mots touchants. Le registre de cet extrait est lyrique ;...
tracking img