Savoir connaissance tradition

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2833 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A( L( G( D( G( A( D( L’U(

V(M(,
T(R(F(,
R(F(,
T(V(F(,
Mes B(A(F(,

Connaissance, Savoirs, Tradition.

Nous entrons en Maçonnerie avec une masse de savoirs et peu de connaissance car tout dans le monde profane attise nos capacités cognitives plus qu’intuitives.
Il résulte de cet état de fait un certain désordre dans l’esprit des profanes, un malaise et quelque fois même un mal être duà la « fausse » hiérarchie des priorités que véhicule notre éducation, nos instincts et les valeurs matérielles de notre civilisation.

Cette confusion se retrouve dans l’usage quotidien des mots Savoir et Connaissance.

En conséquences, la première question que l’on peut se poser est pourquoi cette confusion dans le langage courant ?
Question de facilité comme cela est trop souvent le cas ?Ou bien, est ce que la domination Des Savoirs, La Science toute puissante, et son corolaire philosophique, le Positivisme, aurait pour conséquences de diminuer la portée d’un concept plus subtil, mais difficilement démontrable de manière….Scientifique : La Connaissance ?

Pour mener à bien ce travail, je commence par retourner ces deux mots dans tous les sens, et de les utiliser, en substituantl’un à l’autre, pour déterminer quand, à l’oreille, intuitivement, un plutôt que l’autre, sonnerait le mieux.

Les connaissances, Les savoirs, La connaissance, Le savoir, Des connaissances, Des savoirs ; etc, etc…

Ce mélange des genres ou des nombres si je puis dire, s’amplifie lorsque l’on y ajoute encore un article qu’il soit défini ou indéfini, pluriel ou singulier.

Quelle est l’origineétymologique du mot savoir ?

Savoir du latin « saper » dont le verbe latin est « scire », évoque un concept qui doit être su, c'est-à-dire présent dans notre mémoire.

Savoir + article indéfini au singulier ou au pluriel ; « Un savoir », « Des savoirs », sont des notions peu utilisées ; le recours à l’article indéfini, dégage une notion soit trop restrictive soit très générale. Un ou dessavoirs, affublé d’un adjectif comme « immense » ou « insondable » renvoi plus à la personne qui est sensée le posséder qu’au savoir lui-même.

Savoir + article défini au singulier ; « Le Savoir » ; est une notion :
• soit bien trop restrictive en regard de la masse de savoir accumulé à nos jours,
• soit dominatrice et prétentieuse.
Comment imaginer Un savoir unique, qui plus est détenupar un être supérieur (Le sachant) ou une superstructure omnisciente ? « Le savoir » appliqué à l’homme c’est la « science infuse », surnom dont on affuble les prétentieux.
Le savoir s’utilise plutôt dans des formules du type : le « savoir vivre » ou encore le « savoir faire » réduisant la notion de savoir à l’application de règles prédéfinies édictées par une autorité, strictement encadrées etreproductibles sans admettre la moindre interprétation.

Savoir + l’article défini au pluriel ; « Les Savoirs », évoquent l’accumulation des découvertes démontrées et reproductibles depuis le fondement de la spécialité étudiée. Ils sont le pendant au masculin des sciences, et évoquent l’étude des manifestations du Principe.

Voyons maintenant du coté de Connaissance.

Connaissance estcomposée de « co » et de naissance. « co » élément latin synonyme de réunion, adjonction, simultanéité ; on retrouve « co », dans « copropriété » ou « coexister » ou sa variante « con » dans « consanguinité », etc.. On peut en déduire que l’étymologie nous indique la naissance à coté de quelque chose !
Mais à coté de quoi ?

Connaissance + l’article indéfini au pluriel, « Une, Des connaissances », aégalement une connotation vague qui a trait à la ou les personnes censées les détenir plus qu’aux objets eux même.

Connaissance + article défini singulier « La » : évoque le caractère unique d’un objet ou d’un concept. La Connaissance.
La Connaissance dans son nombre singulier et son genre féminine est une notion d’inspiration intuitive que l’on ne retrouve pas dans Le Savoir omniscient....
tracking img