Savon tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2922 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE
SAVON
[pic]
DE CHECCHI Maxime
COLSON Benjamin
RIFFAUD Quentin
1erS4
SOMMAIRE :

Introduction

I/ L’histoire du savon

II/ Fabrication du savon

III/ Mode d’action du savon

Conclusion

Sources

Introduction

De nos jours, le savon est indispensable à notre hygiène de vie, il nous sert entre autre à laver notre corps, notre linge ainsi que d’autres objets. Il faitvraiment parti de notre quotidien et nous permet de vivre dans un environnement sain. Issu du latin “saponem”, il est connu depuis l’antiquité sous la forme d’un mélange de suif et de cendres. Il a beaucoup évolué depuis ce temps. Au cours de ce Travail Personnel Encadré, nous verrons de quoi le savon est composé, quelle est son origine, son évolution, comment il agit et comment il se fabrique.[pic]

Lors d’un premier axe, nous étudierons l’histoire du savon. Dans un deuxième temps, nous verrons comment le savon se fabrique, et enfin nous montrerons comment il agit.

I / L’histoire du savon

En fait, il est impossible de fixer avec précision la « date de naissance » du savon. Cependant, des traces écrites mentionnant son existence ont été trouvées au moyen orient et enEgypte. Ces preuves remontent entre 4500 et 5000 ans avant J-C (un papyrus est actuellement conservé au musée de Leipzig, le « papyrus Eber »)…

- 2500 ans
Les Sumériens utilisent une pâte savonneuse à base de graisse et de carbonate de potassium (huile, argile, cendre).
Les Egyptiens l’utilisent pour laver le linge et comme remède pour les maladies de la peau. Mais déjà très soucieux de leurapparence physique, ils se maquillent, se parfument et prennent des bains dans de l’eau parfumée. Pour se laver ils se frottent avec du natron (bicarbonate de soude à l’état naturel que l’on trouvaient dans les lacs d’Egypte) et une pâte composée de cendres et d’argile.

IVè siècle

A Rome les prêtres avaient coutume de sacrifier des animaux à leurs divinités, en les brûlant sur desautels situés au sommet d'une colline. La graisse fondue s'accumulait peu à peu et se mélangeait aux cendres du bûcher. La pluie ruisselait ensuite sur ce mélange. Ainsi les femmes qui lavaient leur linge dans cette eau moussante s’aperçurent qu'il devenait propre plus vite et avec moins d'effort.Pline l’Ancien
Le quartier de la ville où vivaient ces lavandières s'appelait "sapo" ! Le mot apparaît pour la première fois chez Pline l'Ancien, un auteur latin. Il s'agit, selon lui, d'un produit "inventé par les Gaulois pour teindre les cheveux en roux ; il se prépare avec du suif et des cendres, le meilleuravec de la cendre de hêtre et du suif de chèvre". Le "sapo" des Gaulois était essentiellement un shampooing décolorant.

VIIè siècle

Les Arabes utilisent de la chaux cuite pour la lessive. Grâce à eux, l’industrie du savon gagne les côtes méditerranéennes et notamment Marseille qui devient le principal centre de passage des savons ainsi que des matières premières et du parfums utiles àsa fabrication.

Moyen Age (476-1492)

L’Egypte, la Perse et la Tunisie lancent le commerce du savon au XIIè siècle mais le vendent très cher. Aussi, progressivement, des bains publics s’ouvrent dans les villes dans lesquels hommes et femmes barbotent ensemble et se livrent aux plaisirs de la chair au grand mécontentement de l’Eglise, mais ils prennent fin très vite : les bains publicsdeviennent des lieux mal fréquentés et peu à peu les épidémies en finissent avec les plaisirs du bain.

Renaissance (1492-1598)
Après la sombre période du Moyen-âge arrive le retour à l'humanisme gréco-latin, la renaissance du goût pour la vie, la réapparition du corps humain nu dans l'art, le goût du luxe et de la sensualité. Mais pendant trois siècles, le savon cède la place au parfum...
tracking img