Scandale enron

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Avant d’entamer, je veux signaler que l’étude de Scandale d’Enron m’a semblé essentielle pour mieux comprendre les difficultés de dirigeants d’entreprises .Ce travail nous a permisd’acquérir une vision réaliste sur les problématiques auxquelles ils sont confrontées . Personnellement, je ne savais rien sur le Scandale avant. Depuis quelques temps, le phénomène de scandales a variétrouvant ainsi celui d’Enron de World Com et de Vivendi Universal...

I. Définition de Scandale d’Enron :
Définition d’Enron :
L'affaire Enron est particulièrement significative des effets d'unedéréglementation sans contrôle et des excès que peut engendrer le marché. Enron, société américaine du secteur de l'énergie, est à l'origine du plus grand scandale financier des 20 dernières années.Fondée en 1985 par Kenneth Lay, rejoint par la suite par Jeffrey Skilling, Enron est devenue en termes de capitalisation boursière la 7ème entreprise américaine. Encensée par la presse et les analystesfinanciers comme nouveau modèle d'entreprise, sa valeur boursière ne cessait de croître (90% en un an). La revue Fortune l'avait ainsi élue 6 ans de suite comme l'entreprise la plus innovatrice.
Enron,seizième grande entreprise au monde, est désormais synonyme de l’une des plus grandes escroqueries mondiales réalisées au détriment des employés et des petits actionnaires.
En fait de modèleéconomique, l'entreprise gonflait artificiellement ses profits tout en masquant ses déficits en utilisant une multitude de sociétés écrans et en falsifiant ses comptes. Le but était, ni plus ni moins, degonfler la valeur boursière.
En bon prédateur, Enron a aussi pleinement profité de la déréglementation de l'énergie en Californie, exploitant à fond chacune des failles et n'hésitant pas à recourir auxarrêts intempestifs, afin de faire grimper le prix du KW/h.
La compagnie était auditée par Anderson. Enron était devenu si puissant au sein de bureau de Houston que lorsqu’un associé émit en...
tracking img