Schizofrenie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé schizophrénie (page 190 à 213)
"Psychiatrie" , GUELFI, BOYER, CONSOLI, OLIVIER-MARTIN, Édition PUF, 2007.
1.Définition (moi)
Historique
Clinique
Formes cliniques
Évolution et pronostic
Les critères du diagnostic (moi)
Étiologie et pathogénie (moi)
Traitement (pas dans l'exposé)

Définition (page 190-191)
La schizophrénie peut être défini de plusieurs façons
Le terme deschizophrénie a été créé par E. Bleuler en 1911 ,il désigne une maladie ou un groupe de maladies ou ensemble syndromique dont les principaux symptômes (dissociation de la personnalité et délire)sont plus ou moins spécifiques,et qui évolue généralement vers une désorganisation profonde de la personnalité. La schizophrénie touche 1% de la population mondiale.
Dans Psychiatrie on nous dit qu'unediscussion des termes peuvent être abordés:
Le terme « maladie » implique un mécanisme psychopathologique ou une étiologie commune.
On peut parler de syndrome schizophrénique mais cela est trop vaste
Les symptômes pathognomonique (signe spécifique d'une maladie qui permet de la reconnaître) est écarté mais que les symptôme fondamentaux ainsi que leur interprétation varient selon les auteurs.L'évolution peut être considérée comme un critère unificateur (Henri Ey)
Henri Ey,définit la schizophrénie comme étant :
« un ensemble de troubles où dominent la discordance,l'incohérence verbale,l'ambivalence,l'autisme,mes idées délirantes,les hallucinations mal systématisées et des profondes perturbations affectives dans le sens du détachement et de l'étrangeté des sentiments ; troubles qui onttendance à évoluer vers un déficit et une dissociation de la personnalité ».
Les critères du diagnostic (page 203-206)
Les critère du diagnostic de la schizophrénie dépendent de la conception de chaque école,la diversité des conceptions varient surtout en ce qui concerne les limites de la schizophrénie,c'est à dire les formes mineures,les formes aiguës résolutives,les délires chroniques et lestroubles de l'humeur.
Kraepelin insiste sur la valeur diagnostique de l'évolution qui est plus important à ses yeux que la symptomatologie (idée délirantes particulières,hallucinations,trouble du cours de la pensée,perte de l'affectivité)
Par opposition,Bleuler reconnaît comme seuls arguments diagnostiques les éléments de la symptomatologie qui témoigne de la nature du processus pathologique c'est àdire la dissociation. Les symptômes fondamentaux selon Bleuler comprenaient :
le trouble des associations idéiques c'est à dire l'incohérence des associations idéique(qui contient des idées) et la tendance à la stéréotypies (tendance à exagérer les automatismes, à répéter les mêmes gestes).
La dissociation de l'affectivité c'est à dire l'indifférence et la discordance des expressions émotionnelleset la parathymies (Discordance entre l'émotion et la mimique du malade.)
L'ambivalence affective,intellectuelle et volitionnelle (relative à la volonté)
L'autisme c'est à dire la tendance au repli sur soi et à la vie phantasmatique (représentation imaginaire d'un désir évident ou inconscient  )
Schneider, lui propose 2 séries de symptômes qui se révèlent des critères de bonne valeurdiagnostique.
Les symptômes de premier rang, pathognomonique qui sont:
1.la perception auditive de la pensée, c'est à dire les phénomènes d'écho de la pensée et d'énonciation de la pensée
les hallucinations auditives de voix conversant entre elles
les hallucinations de voix commentant les actes du sujet
les hallucinations cénesthésiques ( relatif à la cénesthésie, impression générale résultant del'ensemble des sensations corporelles ) ou sensations corporelles imposées,
le vol de la pensée
l'imposition de la pensée
le devinement de la pensée
la perception délirante
les sentiments imposés ou contrôlés
les impulsions imposées ou contrôlées
les sentiments imposés ou contrôlés par une influence extérieure
On remarque qu'aucun symptôme bleuleriens n'est pris en compte et que les...
tracking img