Science de la vie et de la terre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1573 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une ressource indispensable : L’eau
I-L’eau est indispensable pour l’homme
A-Un élément indispensable à la vie
-Corps humain= 80% eau (à la naissaince) -Indiv en bonne santé=70% eau -70kg=>50kg eau
Eau constitue l’essentiel des tissus :
95% de la lymphe 80% du sang 75% des muscles 30% des eaux
Pertes : sueur, larmes, expiration, selles urines
Compensation : 2L /jour (1Laliments+ 1L boisson)
B- Les différentes utilisations de l’eau
-Prélèvement d’eau = toute l’eau captée dans un milieu naturel pour un usage donné
-Consommation d’eau= celle qui est utilisée et qui ne retourne pas dans le bassin versant où elle a été prélevée
L’usage domestique : Vaisselle, machine à laver, toilettes … en constante augmentation (le niveau de vie augmente)
L’usage agricole :La plus grande part de l’utilisation de l’eau douce se fait pour l’irrigation. Prélèvement faible mais consommation importante : eau restituée sous forme de vapeur dans l’atmosphère.
Les activités industrielles : eau utilisée dans la plupart des productions industrielles (solvants, lubrifiants…). Pour les centrales nucléaires, le prélèvement est très important mais la consommation est faiblecar elle est restituée sous forme liquide.
II-L’eau sur la planète
A-Le stockage et le transfert de l’eau
1-Les différentes eaux de la planète
-Eau salée : 97% des ressources en eau.
-Eau douce : 3% Majeure partie des eaux douces stockées : glace+retenue dans le sol (difficilement utilisable). Seulement 1% soit 0 ,03% de toute l’eau du monde = la ressource disponible pour les activitéshumaines.
2-Le cycle de l’eau
L’énergie solaire anime en permanence un gigantesque volume constant d’eau (liquide, solide ou gazeuse).
Transferts d’eau : Précipitations, transpiration, condensation, évaporation, évapotranspiration, infiltration
Réservoirs : Océans, glaciers, atmosphère, lacs, rivières, nappes phréatiques, sol, biosphère.
Cycle de l’eau = transfert de l’eau entre lesdifférents réservoirs
A-Bassin versant
Raisonner à echelle de la terre : trop complexe, donc notion bassin versant.
= aire géographique alimentée en eau(pluie+neige) par des reliefs(points d’entrée) où circulent les eaux de ruissellement qui vont se concentrer dans les rivières dont le point des sortie sera le plus localisé possilbe(=exutoire).
C-Constitution d’une nappe phréatique
=formation géologique capable de retenir l’eau des infiltrations. Elles sont accessibles par des puits de forage et s’écoulent pas des ressources d’eau qu’elles alimentent.
Nappe=Une réserve d’eau disponible
Nappe phréatique contient eau de pluies qui s’est infiltrée, donc eaux douce filtrées par les roches traversées=> eau souvent potable sans traitement.
Accessible par des puits de forage peuprofonds et donc peu couteux=> eau de nappe tres dispo
Nappe= Une réserve d’eau fragile
Peu profonde=non protégée par une couche imperméable donc nappe tres vilnerable aux pollutions. Eaux pluviales contaminées par les engrais s’infiltrent dans les nappes.
L’eau devient non potable et on doit lui administer un traitement couteux pour le rendre propre a la consommation. De plus ,l’augmentation des prélèvement peut dépasser les apports et le niveau de la nappe peut baisser.
Nappe = réserve disponible et fragile. Donc comportements humains raisonnés pour la préserver.
III-La répartition de l’eau sur les continents
A-L’inégalitéde l’accessibilité à l’eau douce
Eau accessible= celle que l’h peut prélever . L’accès à l’eau varie selon :
Le climat (précipitations inégales) , lagéologie (reliefs) , démographie (pop augmente=>eau baisse) , la richesse d’un pays( pays desertiques en bord de mer ont des usines de dessalement).
Les risques de pénuries sont calculés à partir du niveau de stress hydrique(propre à chaq pays) : Stress hydrique= eau utilisée par l’h par rapport a la ressource disponible dans une région donnée . Réserve basse =>stress hydrique
60% écoulement...
tracking img