Science et philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3819 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]
Philosopher
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Philosopher est un verbe dont le sens est ambigu : en un sens large, il peut désigner la contemplation, dans une conception générale du monde, comme résultat de l'amour de la connaissance; mais, en un autre sens, il désigne un art de bien vivre. Il désigne donc à la fois une représentation detype contemplative (connaissance pure) ou une activité plus engagée dans la vie proprement humaine. L'activité de philosopher concerne donc à la fois l'action morale et politique, et nos moyens de connaître.
En quoi ceci est-il une spécificité de l'activité philosophique ? La conception du monde (l'acte de contempler) du philosophe se distingue-t-elle des autres conceptions du monde ? Deuxquestions proprement philosophiques peuvent servir de guides :
• pourquoi philosopher ?
• comment philosopher ?
[pic]
[pic]
Le philosophe, par Rembrandt
|Sommaire |
|[masquer]|
|1 Analyse d'expressions courantes |
|2 Etude des notions et division de la philosophie |
|2.1 Apprend-on la philosophie ou à philosopher ? |
|2.2 Pensée critique etautonomie de la pensée |
|2.3 Art de vivre |
|2.3.1 Philosophie et sagesse au sens large |
|2.3.2 Ce qui fait le philosophe|
|3 Risques de la philosophie |
|3.1 Premier type de risques |
|3.2 Second type de risques|
|4 Pourquoi philosopher ? |
|5 Citation |
|6 Bibliographie|
|7 Voir aussi |
|7.1 Articles connexes |
|7.2 Liens externes |

[pic]Analysed'expressions courantes [modifier]
Les mots « philosophie », « philosophe », « philosopher », ont chacun plusieurs sens, et ces sens dépendent d'un contexte. Ce contexte est défini par ce que fait la personne qui parle ou dont on parle, par l'objet de notre discours, ou par l'activité dans laquelle nous sommes engagés. Par exemple :
• on dit que quelqu'un subit une épreuve avec philosophie ;« je suis philosophe », « il faut prendre les choses avec philosophie », etc. ; le mot est synonyme de calme, de contrôle de soi, et souvent de résignation ;
• mais être philosophe, c'est aussi avoir des opinions en faisant preuve d'esprit critique, en étant capable de penser par soi-même ;
• le sens d'une œuvre exprime une certaine philosophie, une vision du monde (morale, scientifique,...
tracking img