Science fiction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Salim se réveilla sans ouvrir les yeux . Une sensation d'engourdissement l'envahit . A celle-ci se joignait un peu de douleur . Il entendait des voix autour de lui . Elles parlaient de prototypes ,de contrôle .
Salim de savait pas où il se trouvait , il essaya de deviner . En tendant l'oreille , il entendit les bruits constants de l'électrocardiogramme .

Il se souvint alors qu'il était venua l'hôpital cinq heures plus tôt , car depuis deux semaines il se plaignait de maux de ventre intenses et continus . Il avait donc été consulter son radiologue pour voir un peu ce qu'il avait .Celui-ci n'en avait aucune idée .Salim devait être opéré si ses douleurs devenaient de plus en plus fortes .

A cet instant précis , il pensa qu'il était dans sa chambre après l'opération , en train dese reposer , sous surveillance médicale , ce qui 'expliquait les bruits des appareils . Cependant la présence de voix lui parut étrange car il devait récupérer et donc être seul après sa lourdeintervention .

Il sentit le besoin d'aller aux toilettes . Il ouvrit les yeux lentement , le plafond de la pièce était vert avec des néons , alors que sa chambre était blanche . Il se redressa et vittrois hommes habillés en costard , avec seulement une blouse blanche .
Ils lui dirent de ne plus bouger .

Il leur demanda :

>

A ce moment là , une douleur cinglante le traversa , il regarda sonventre et se crispa de terreur .

Sur son ventre , il y avait un ouverture d'au moins 5 centimètres .
Il regarda celle-ci de plus prêts , à l'intérieur il voyait des couleurs vives , comme duplastique .
A côté de son lit , sur une table de chevet , était posé un pistolet . Pris de panique il la pris , la pointant en direction des sois distant médecins .
>

L'homme qui venait de parlers'approchait avec une seringue à la main .
Ce fut brut , sans hésitation . Salim avait appuyé sur la détente . Il n'aurait jamais imaginé pouvoir tuer quelqu'un .
L'homme s'affaissa . Il appela un des...
tracking img